BUZZ

VIDÉO | «La France, je t’aime à ma manière»: la chanson de Laura Laune que France 2 a «censurée»

La décapante humoriste belge dénonce une censure de France 2. Et la contourne en diffusant sa «déclaration d’amour à la France» sur le web. Adeptes du politiquement correct, éloignez-vous...

«Ce soir, vous auriez dû me voir sur France2, mais ma chanson a malencontreusement été censurée! Heureusement, entretemps, j’ai tourné cette chanson pour que vous puissiez quand-même la voir»... C’est par ces mots postés notamment sur Twitter que Laura Laune a publié la vidéo de sa «déclaration d’amour à la France», en prenant soin de mentionner Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions, qui n’a pas répondu dans l’immédiat.

L’humoriste originaire de Frameries explique en début de vidéo postée la nuit passée que cette chanson aurait dû être diffusée dans l’émission Le Grand Oral. «Ils m’ont dit: ‘Fais un truc dans ton style, dans ton univers’. Donc on a enregistré l’émission. Puis la directrice de France Télévision m’a dit: ‘Effectivement, c’est dans ton style, dans ton univers et du coup, on a tout coupé au montage’...», explique-t-elle. «Deux jours après, je tournais le DVD de mon spectacle. Alors je me suis dit: ‘Tiens, et si je faisais cette chanson sur scène pour en faire un montage où elle ne serait pas coupée...’»

Le résultat est dans la lignée des oeuvres de la gagnante de « La France a un incroyable talent 2017 ». Le début est sobre et raconte son idylle avec la France. Puis le ton devient plus cash et offre un contraste dont elle a le secret, jusqu’à qualifier la France de «pute de l’Europe»:

«

J’ai quitté mon petit Royaume pour épouser mon Hexagone. Je pensais que ce qu’on avait était unique et passionné mais j’ai découvert ce matin qu’en fait, t’es la N.1 des pays les plus visités par les touristes du monde entier... Pute, pute, pute! En fait, t’es qu’une grosse pute. La Terre entière te passe dessus, dans tous les sens et à chaque minute. T’es pire que ma mère et ma tante confondue.

»

Après des références à Johnny, Stromae et Lio, elle évoque la Coupe du monde de foot «achetée» par nos voisins, dénonce leur manque d’intelligence («Les seuls Français que j’ai vu brillants, c’était des Gilets jaunes en feu sur les Champs») et le temps mis pour légaliser le mariage gay («On se dit que visiblement ici, vaut mieux être mort que d’être PD»). Et de conclure: «Par ces mots, j’ai montré que la France, je t’aime à ma manière.»

Des propos apparemment jugés trop trash pour passer en prime time sur le service public. Mais qui font le bonheur des internautes adeptes du 2e degré (et même plus).

MISE À JOUR | Les explications de la prod

À en croire la société de production du «Grand Oral», il ne s’agit pas de censure mais d’un choix parmi la masse de rushes que comptait l’émission. «Sur quatre heures d’enregistrement, nous avons dû faire des choix et nous avons préféré privilégier les candidats», a fait savoir un représentant d’Eléphant TV au Figaro. «Il y avait 2h40 d’émission à mettre à l’antenne et nous avons donc dû faire des coupes.»