D1A

Antwerp-Anderlecht 0-1: sans briller, le Sporting émerge dans les arrêts de jeu

Antwerp-Anderlecht 0-1: sans briller, le Sporting émerge dans les arrêts de jeu

Contrairement aux apparences, Bolasie et le Sporting sont passés sur le fil. Photo News

Dans une rencontre plutôt terne, le Sporting d’Anderlecht a émergé dans les arrêts de jeu, grâce au premier but en mauve de son attaquant fraîchement débarqué au mercato hivernal, Yannick Bolasie

Le résumé du match

Un premier acte fermé

Dans une première période âprement disputée mais pauvre en occasions franches, ce sont les phases arrêtées qui ont offert les quelques moments chauds d’une rencontre plutôt fermée.

Au coup franc de Junklerod dévié par Didillon, les Mauves réagissaient en se créant plusieurs possibilités sur coups de coin, sans plus de succès.

Ce n’est qu’en fin de ce premier acte qu’une première phase de jeu offrait enfin une belle possibilité: décalé par Bolingi, Refaelov voyait son envoi passer de peu à côté des bois défendus par Didillon.

Le VAR, Bolasie et Didillon sauvent le Sporting

Affichant un visage un tantinet plus offensif au retour des vestiaires, Anderlecht se créait une première occasion de plein jeu. Mais, de la tête, l’essai de Kara tombait entre les gants de Sinan Bolat.

Mais cette étincelle n’allumait pas la mèche et la rencontre basculait ensuite dans un long et peu inspiré duel.

À l’entrée du dernier quart d’heure, un sursaut anversois réveillait le stade et voyait Lamkel Zé, admirablement lancé par Refaelov, s’en aller défier Didillon avant de s’écrouler dans la surface: penalty. Mais le VAR intervenait judicieusement et l’arbitre Van Driessche revenait sur sa décision, sanctionnant finalement l’attaquant de l’Antwerp d’un carton jaune pour simulation.

Si l’on avait un moment cru l’Antwerp capable de faire ainsi basculer la rencontre, c’est finalement le Sporting qui, dans les arrêts de jeu, allait émerger grâce à Yannick Bolasie, superbement servi par le jeune Yari Verschaeren. Et la dernière offensive anversoise ne changeait rien, Didillon sortant l’arrêt déterminant devant Owusu.

La technique du match

Arbitre: Van Driessche

But: Bolasie (0-1, 93e)

Cartes jaunes: Yatabaré, Bolasie, Van Damme, Lamkel Zé, Haroun

FCA: Bolat – Buta, Arslanagic, Van Damme, Junklerod – Yatabaré, Haroun, Refaelov – Lamkel Zé (87e Rodrigues), Bolingi (83e Owusu), Mbokani

RSCA: Didillon – Najar (67e Saelemaekers), Kara, Lawrence, Cobbaut (57e Milic) – Kums, Zulj, Verschaeren – Bolasie, Santini, Bakkali

Ce qu’il faut retenir du match

Un peu d’air mauve. Avec ce douzième succès de la saison, Anderlecht se donne un peu d’air dans le subtop de la Pro League. Pointant à la sixième place avec 41 points en 26 matches, les Mauves comptent trois unités de mieux que Gand et Charleroi, lesquels restent donc à l’affût.

Brevet d’invincibilité. Suite à ce succès, le Sporting d’Anderlecht poursuit son brevet d’invincibilité au Bosuil puisque la dernière défaite mauve en terres anversoises remonte à la saison 2002-2003. Mais on se souvient aussi que l’Antwerp a connu la D2 entre 2004 et la saison dernière…

Pro League

Classement
# MJ V D N B P
1 FC Bruges 10 8 0 2 26/3 26
2 Standard 11 7 2 2 24/9 23
3 La Gantoise 10 6 2 2 22/12 20
4 FC Malines 11 6 3 2 19/17 20
5 Antwerp 10 5 3 2 20/14 17
6 KRC Genk 10 5 4 1 15/12 16
7 Zulte-Waregem 11 4 3 4 18/14 16
8 Mouscron 11 4 3 4 14/13 16
9 Charleroi 10 4 3 3 16/13 15
10 Courtrai 11 4 5 2 20/17 14
11 Anderlecht 11 3 5 3 12/13 12
12 Ostende 11 3 6 2 15/23 11
13 St-Trond 10 3 5 2 9/19 11
14 Eupen 11 2 6 3 9/24 9
15 Waasland-B. 11 1 6 4 8/22 7
16 Cercle Bruges 11 1 10 0 8/30 3