GASTRONOMIE

Dîner à 320€ par 25 étoilés du monde entier pour les enfants défavorisés

Un dîner de charité multi-étoilé a lieu en simultané ce samedi soir dans trois restaurants de la capitale. 25 chefs belges et internationaux ont offert leur temps et leur talent pour aider l’association sud-africaine «Isabelo, feeding hungry minds».

Pascal Devalkeneer du «Chalet de la forêt»** à Uccle, Christophe Hardiquest de «Bon Bon»** à Woluwe-Saint-Pierre et Karen Torosyan de «Bozar»* ont ouvert les portes de leurs enseignes pour l’événement. Ils ont reçu 5 chefs belges et 17 autres en provenance du monde entier derrière leurs fourneaux.

Au Bozar, les cuisines étaient ouvertes sur la salle pour permettre aux invités de voir ces maîtres à l’œuvre. Les convives ont découvert leurs créations culinaires avec des yeux émerveillés. Les chefs ont pris le temps d’en discuter avec eux à leurs tables. Des photos d’enfants entouraient leurs assiettes.

200 convives

Tous les chefs se sont vu assigner un ingrédient en provenance d’Afrique du Sud. De la semoule Sorgo à la poudre de Baobab en passant par le thé Honeybush, les 200 convives qui ont réussi à décrocher une table auront droit à des menus spécialement créés pour l’événement. À titre d’exemple, Sang-Hoon Degeimbre (Bonne soirée»** à Liernu) à «Bozar» a dû intégrer la «griffe des sorcières» («Figues Hottentot»), une espèce de plante grasse au goût acide, dans son plat.

Parmi les pontes de la gastronomie figuraient notamment Alain Passard («L’Arpège»*** à Paris) chez «Bon Bon», David Martin («La Paix»** à Anderlecht), Pascal Barbot («L’astrance»** à Paris) et Emma Bengtsson («Aquavit»** à New York) à «Bozar» ou encore Mauro Colagreco qui vient d’obtenir sa troisième étoile Michelin («Mirazur»*** à Menton, troisième meilleur restaurant au monde selon 50Best) et Virgilio Martinez («Central» à Lima, sixième du même classement) au «Chalet de la forêt»**. Les trois adresses affichaient sold-out, exceptées quelques places pour une table d’hôtes commune chez Pascal Devalkeneer.

Les menus 10 services avaient un coût certain - 320 euros (boissons incluses) - mais tous les bénéfices seront reversés à l’association créée en 2009 par la cheffe néerlandaise Margot Janse. «Feeding Hungry minds», littéralement «nourrir des esprits affamés», fournit des repas cinq jours par semaine à 1.500 enfants défavorisés de Franschhoek (Afrique du Sud) «car personne ne peut apprendre le ventre vide», selon le crédo de l’organisation caritative.

Dîner à 320€ par 25 étoilés du monde entier pour les enfants défavorisés
Chaque chef devait intégrer un ingrédient sud-africain dans son plat. BELGAONTHESPOT - OPHELIE DELAROUZEE