CHARLEROI

Tueurs du Brabant: l’autre ancien enquêteur de la cellule Delta remis en liberté

Tueurs du Brabant: l’autre ancien enquêteur de la cellule Delta remis en liberté

- BELGA

Le deuxième ex-gendarme récemment interpellé dans le cadre de l’enquête sur les Tueurs du Brabant a à son tour été remis en liberté vendredi.

François A., soupçonné d’avoir manipulé l’enquête tout comme Philippe V., libéré sous conditions jeudi, a été remis en liberté, sous conditions également, vendredi sur décision du juge d’instruction. L’information est confirmée par l’avocat du suspect, Ruben Bomans.

Philippe V., 61 ans, ancien enquêteur de la cellule Delta, avait été placé sous mandat d’arrêt par le juge d’instruction de Charleroi avant François A., 70 ans, un ancien de la même équipe consacrée aux Tueurs du Brabant.

Les deux hommes sont suspectés d’avoir caché des informations dont ils disposaient.

Une confrontation entre les deux suspects, lundi, n’a pas permis de percée déterminante dans l’enquête. Ils maintiennent qu’il n’y avait pas d’informateur ayant mené en novembre 1986 aux découvertes, dans les eaux du canal à Ronquières, de matériel de preuve qui n’avait pourtant pas été trouvé un an auparavant lors de recherches au même endroit.

Parmi les conditions de la remise en liberté des deux anciens enquêteurs figure qu’ils ne peuvent pas entrer en contact avec d’autres personnes impliquées dans le dossier, ni parler à la presse.