LIÈGE

Les syndicats satisfaits: la grève bien suivie en région liégeoise

Les syndicats satisfaits: la grève bien suivie en région liégeoise

Piquet de grève à la clinique Saint-Joseph à Liège, ce mercredi. BELGAONTHESPOT

Le mouvement de grève a été bien suivi à Liège, selon les syndicats. Parmi les nombreuses entreprises et institutions bloquées, les hôpitaux du CHC ont par exemple fonctionné comme un dimanche.

Le service du dimanche a été organisé mercredi sur les sept sites du groupe hospitalier CHC de Liège en raison de la grève nationale. Une action spécifique a par ailleurs été menée dans trois hautes écoles d’enseignement pédagogique. Le mouvement a été globalement bien suivi en région liégeoise, a indiqué mercredi Jean-Marc Namotte, secrétaire fédéral CSC Liège-Verviers-Ostbelgien.

Conformément aux accords intervenus avant le jour de grève, le service du dimanche a été appliqué sur les sept sites du CHC. Des piquets filtrants y ont été établis et ne laissaient passer que le personnel affecté à ce service et ce, «afin d’assurer les urgences et d’autres soins incontournables comme en oncologie ou dialyse», a précisé Nicolas Cahay, permanent CSC pour les hôpitaux privés en province de Liège.

Les grévistes avaient été appelés à se rassembler, sur le coup de midi, autour d’un barbecue face à la clinique Saint-Joseph à Liège. Le personnel en service du dimanche fut également invité à aller chercher un pain saucisse.

De manière générale, les organisations syndicales indiquent que le mouvement a été très bien suivi en région liégeoise. «Ayant fait le tour des zonings les plus importants, j’ai pu constater que la mobilisation était importante. Conformément aux attentes, beaucoup d’entreprises étaient fermées, sans doute entre 60 et 70%. De manière plus importante que lors de la journée d’action du 14 décembre, le message a été bien entendu, comme l’indiquait d’ailleurs la circulation qui était fluide. Il faut aussi souligner la présence de la police près des zonings afin de faire en sorte que les ronds-points d’accès ne soient pas complètement bloqués et que cela ne génère pas d’insécurité sur les autoroutes», a souligné Jean-Marc Namotte.

Côté enseignement, une action spécifique a ciblé trois hautes écoles d’enseignement pédagogique (Charlemagne, Helmo Sainte-Croix et Hazinelle). Des tracts avaient été distribués aux enseignants et étudiants, ceux-ci étaient visés en tant que futurs enseignants, afin de les informer du mouvement. «Là où les cours ont été annoncés comme maintenus, quelques personnes se sont présentées mais on ne les a pas laissées entrer et il n’y a pas eu d’incidents particuliers», précise André Breul, permanent CSC Enseignement.

Du côté du Port autonome de Liège, on signale que l’activité a été ralentie en raison de la fermeture d’entreprises.