Grève nationale: le point sur les perturbations à Verviers - PHOTOS

La Belgique tourne au ralenti ce mercredi 13 février en raison de la grève nationale. Transports en commun, ports, collecte des déchets, entreprises, poste, hôpitaux, zonings ou centres commerciaux sont impactés. On fait le point.

Cette vaste mobilisation fait suite à l’échec des négociations sur un accord interprofessionnel (AIP) pour la période 2019-2020.

TEC. Aucun service n’est assuré, à part les services des régions d’Eupen et de Fagnes qui sont assurés à 5%. Même certaines compagnies privées, qui circulent habituellement lors des grèves, ont débrayé.

ZONINGS. Le zoning des Hauts-Sarts, Hognoul, Herstal, Eupen sont bloqués. Idem pour les sorties 33 «Rocourt», 34 «Hauts-Sarts», 35 «Herstal» et 38 «Eupen» de l’E40/A3; des sorties 2 «Chaîneux» de l’E42/A27; des sorties 34 «Liers» de l’E313/A13; des sorties 31A «Bonne Fortune» de l’A602; et des sorties 3 «Bierset - Liège Airport» de l’E42/A15. Le zoning des Plénesses (Thimister-Clermont) est également bloqués par des grèvistes.

COMMERCES. Plusieurs magasins sont fermés en région liégeoise: le carrefour d’Ans, Herstal et de Boncelles, le Delhaize Bois de Breux à Liège, de Seraing; le Delhaize d’Embourg, d’Eupen et de Verviers.

En régoin verviétoise, le front commun syndical a axé son action sur les plus importantes entreprises de la région, toutes fermées, ainsi que sur l’accès aux zonings qui a été fortement perturbé à Aubel, Chaineux et Eupen, en région germanophone.

Selon la FGTB, l’action de blocage a été une véritable réussite grâce à la mobilisation de nombreux militants issus des plus importantes entreprises des Plenesses, qui se sont joints au mouvement pour empêcher l’accès aux entreprises du zoning voisin de Chaineux. « Un tel blocage nécessite du monde car nous avons désormais décidé d’organiser des piquets importants pour éviter tout problème, ce qui fut le cas. Rien que sur Chaineux, cela nécessite 8 à 9 piquets », assure Daniel Richard, secrétaire régional interprofessionnel FGTB Verviers-Ostbelgien. Le syndicat socialiste a également installé un piquet devant l’entreprise Delacre dans le zoning de Lambermont car les craintes d’activité y étaient réelles.

Les zonings d’Aubel et d’Eupen ont été pris en charge, essentiellement par la CSC, laquelle a réussi à bloquer tout accès au zoning d’Eupen alors qu’il était initialement prévu de n’en bloquer que la moitié.

ECOLES ET SERVICES PUBLICS.  Ils ont été moins affectés par cette grève. Aucun mot d’ordre n’avait été donné, tant par la CSC que par la FGTB, concernant les écoles primaires et secondaires. Cela n’a pas empêché des instituteurs et professeurs de se déclarer en grève. Aucune action n’avait par ailleurs été décidée sur la région.

ADMINISTRATION. Seuls certains services communaux ont été touchés, assure le front commun. La commune de Dison avait pour sa part annoncé préalablement la fermeture à la population de ses services.