BASKET-BALL

Yannick Moray sera à Waremme l’an prochain

Yannick Moray sera à Waremme l’an prochain

Yannick Moray débarque de Ninane. Eda

L’ancien joueur professionnel, qui évoluait en D3 à Ninane cette saison, a donné sa parole au cercle hesbignon.

Dans notre édition de vendredi dernier, nous vous annoncions l’arrivée officielle de Maxime Gaudoux à Waremme la saison prochaine en précisant que d’autres ovnis allaient suivre. Plus que des contacts, on peut désormais dévoiler un nouveau nom du prochain effectif des Wawas puisque Yannick Moray a donné sa parole pour rejoindre le club. «J’habite du côté de Hannut et le projet de Waremme est très intéressant pour moi. Je n’ai pas encore finalisé tous les éléments mais j’ai donné ma parole au club», nous explique celui qui défendait, jusqu’à il y a un mois, les couleurs de la D3 du BC Ninane.

Ce joueur intérieur qui a décroché de nombreux contrats professionnels (Liège, Pepinster, Charleroi), lui qui approche la trentaine, a rapidement été pointé comme un futur grand de notre basket. Ayant notamment rencontré Michael Jordan himself, l’homme a été stoppé par plusieurs blessures mais demeure un joueur majeur de D3 (et de D2 l’an dernier). Un énorme renfort donc pour un club animé de grandes intentions comme le prouvent les autres contacts pris.

Ainsi, citons le charismatique Lionel Bosco dont on rêverait de voir l’association, sur le terrain et nous comme coach et assistant, avec Sacha Massot. «Nous en avons un peu parlé avec Sacha. J’aime vraiment coacher et je ne compte pas arrêter. Liège et Huy comme joueur plus un autre club (peut-être Waremme) comme joueur, tout cela n’est pas compatible. Il faudra faire des choix et ils ne sont pas encore faits actuellement», assure le coach hutois qui veut d’abord sauver son club!

Ensuite, beaucoup de noms sont évoqués comme Kevin Snakers, le fils de Joël, ex-coach des Wawas et depuis 2 saisons à Pepinster (R1): «J’ai effectivement eu des contacts avec Waremme mais j’attends de savoir ce que Pepinster me propose. Je suis ouvert et attentif à tout ce que les différents clubs peuvent me proposer comme projet.»

Il y a aussi Gaëtan Hertay, joueur vedette de ces dernières années en D2-D3 (Liège, Sprimont, Spa) et qui a rejoint la R1 de SFX cette saison. «J’ai effectivement aussi eu quelques contacts avec Sacha Massot mais rien de concret réellement», nous assure ce pivot marqueur.

Bref, le chantier semble important pour un Waremme qui va encore considérablement changer de visage l’an prochain.