Grève nationale: plus de la moitié des vols supprimés à Brussels Airport

Grève nationale: plus de la moitié des vols supprimés à Brussels Airport

Le nombre de vols annulés pourra encore augmenter. BELGA

Plus de la moitié des vols initialement prévus sur Brussels Airport mercredi, jour de grève nationale, sont déjà annulés.

«Jusqu’ici, 317 des 569 vols prévus ont été supprimés, soit 55% du trafic total», déclare lundi la porte-parole de l’aéroport, Anke Fransen.

Vingt-six compagnies aériennes ont déjà annulé pour ce jour-là des vols à destination ou en provenance de Zaventem.

+ LIRE AUSSI| Grève nationale : fermeture à l’aéroport de Charleroi ce 13 février

Brussels Airlines, par exemple, a déjà annoncé son intention de supprimer ses 222 vols planifiés. Tandis que TUI fly se rabat sur les aéroports étrangers. D’autres compagnies aériennes, annulent l’un ou l’autre vol sur des destinations qu’elles rallient, en principe, plusieurs fois par jour. La compagnie irlandaise Ryanair a supprimé tous ses vols depuis et vers la Belgique pour mercredi.

Environ 60.000 voyageurs étaient initialement attendus à Brussels Airport mercredi.

Le nombre de vols annulés pourra encore augmenter.

Pour ceux dont le vol est maintenu, il est recommandé de partir longtemps à l’avance et, si possible, de ne transporter que des bagages à main.

Le président de l’aéroport de Zaventem, Marc Descheemaecker, a déclaré le week-end dernier qu’une fermeture complète de l’aéroport pendant la grève nationale causerait un préjudice économique pouvant atteindre «10 à 13 millions d’euros».