Le film Roma, une production Netflix, a triomphé dimanche aux récompenses britanniques du cinéma (Bafta) en remportant les prix du meilleur film et du meilleur réalisateur (Alfonso Cuaron), une confirmation de la place incontournable qu’occupe désormais le géant américain dans le cinéma.

La soirée a également été un succès pour le film d’époque La Favorite qui, à défaut du prix du meilleur film, a récolté une jolie moisson de récompenses: meilleur film britannique, meilleurs décors, meilleurs maquillages et coiffures, meilleure actrice dans un second rôle (Rachel Weisz), meilleur scénario original, et, surtout, meilleure actrice, un Bafta attribué à Olivia Colman (vue dans Broadchurch notamment) pour son interprétation de la reine Anne.

Côté hommes, l’acteur américain Rami Malek, 37 ans, a reçu le Bafta du meilleur acteur pour son interprétation de Freddie Mercury dans Bohemian Rhapsody. A Star Is Born, film sur l’ascension d’une jeune chanteuse interprétée par Lady Gaga, s’est consolé avec le Bafta de la musique originale, BlacKkKlansman avec celui du scénario adapté, et Vice avec celui du montage.

Dans la catégorie film d’animation, l’académie britannique a récompensé Spider-Man: New Generation, dans lequel un nouvel homme araignée noir et latino prend le devant de la scène. Le Bafta du meilleur documentaire est allé à Free Solo qui relate l’ascension, sans corde, de El Capitan, mur de granit du parc naturel de Yosemite. Enfin, Letitia Wright, 25 ans, a remporté le Bafta de l’étoile montante pour son rôle de Shuri, sœur du super-héros dans Black Panther.