La belle histoire d’Euphrasie Mbamba a débuté lorsqu’elle était toute petite, au Cameroun: elle voyait sont grand père récolter les fèves de cacao pour les porter au marché.

À son arrivée en Belgique, elle a découvert le produit fini réalisé au départ de plantations telles que celle de son grand-père. Elle quittera son travail de traductrice au sein de la commission européenne pour se former auprès de M. Callebaut et chez Cacao Barry. Avant de se lancer comme indépendante, elle enseignera les langues à Sainte-Begge à Andenne. Finalement, en 2014, elle franchit le pas, quitte son boulot pour se consacrer à plein-temps au roi chocolat à Schaltin. «Ici, dans mon atelier, je suis comme la petite fille que j’étais, chez mon grand-père». La chocolatière de luxe ne travaille que du chocolat de première qualité, «des fèves de luxe, dit-elle, des pistoles du Ghana, notamment ». Au final, on obtient une chocolaterie artisanale de luxe. Elle travaille avec un producteur français qui transforme des fèves de la plantation familiale, mais aussi de Madagascar et de Haïti. Ses pralines Ginger, fourrées de praliné au caramel au beurre rehaussées de citron et gingembre du Cameroun, et Jasmin, au thé au jasmin, ont reçu respectivement une médaille d’argent et une bronze aux Chocolate Awards 2017. La même année, elle est également élue meilleure artisane par La Vitrine de l’artisan. En 2018, elle est consacrée Chocolatier de l’année par le Gault et Millau pour la Wallonie. Depuis peu, c’est à Ciney qu’elle s’est installée. À côté de son atelier et son magasin aux allures de bijouterie, Euphrasie propose aussi des ateliers à destination des adultes et des enfants, et des dégustations à domicile. Le programme de ces ateliers sera révélé en mars.

Sigöli – chocolaterie de luxe

Rue du commerce, 123