En 2017, en souvenir d’une amie partie bien trop tôt, un groupe de bénévoles de Thiaumont, dans la vallée de l’Attert, décide de récolter des fonds pour la recherche contre le cancer du sein en particulier.

Le nom pour le groupe est rapidement trouvé, il s’appellera La goutte d’eau. Un souper a été organisé en guise de première animation. Un succès puisque la somme de 6 000€ a pu être versée à La Fondation Saint-Luc de Bruxelles. Fort de sa réussite, après le buffet italien de 2017, un buffet mexicain a réuni près de 150 personnes en octobre dernier à la salle l’Aurore de Thiaumont, avec un objectif souhaité de faire mieux encore qu’en 2017. «Un pari gagné grâce aux participants à cette soirée mais aussi grâce aux commerçants, aux dons versés, aux sponsors de la région mais également des régions de Liège, Namur, Charleroi. Grâce à cette large mobilisation, un peu plus de 7 100€ ont été récoltés. Un résultat qui a suscité beaucoup de joie, de fierté pour le groupe », précise Gisèle Mertz, membre de l’association. Il y a quelques semaines, une partie des bénévoles a été reçue par le Professeur Duhoux aux Cliniques Saint-Luc où un chèque symbolique de 6 100€ lui a été remis. «Cette goutte d’eau contribuera à faire progresser la médecine et à améliorer la qualité de vie des malades. Plus que jamais, la recherche a besoin de nous, l’engagement de chacun de nous est précieux», poursuit Gisèle Mertz. La goutte d’eau a également souhaité apporter son aide à l’ASBL Vie en rose qui a pour but d’apporter un soutien et une aide aux femmes atteintes par le cancer. L’association arlonaise s’est vue remettre il y a quelques semaines également un chèque de 1 000€.