Proximag

Il sort son premier roman

Il sort son premier roman

ÉdA

Passionné par la littérature depuis l’adolescence, l’Oretois Samuel Palladino, 41 ans, a sorti son premier roman intitulé «Chantage». Il signe un thriller qui flirte avec le fantastique et qui se déroule dans une ville inspirée de la Hesbaye.

Il y a quatre ans, Samuel Palladino a décidé de se lancer dans l’écriture de son premier roman. «J’ai toujours voulu en écrire un mais je n’étais pas prêt jusqu’ici. » L’Oretois de 41 ans est passionné de littérature depuis l’adolescence. «J’écrivais de la poésie. Puis, j’ai écrit aussi quelques nouvelles et des histoires pour ma fille. » Aujourd’hui, Samuel Palladino signe son premier roman publié chez Rebelle éditions, une maison d’édition à compte d’éditeur. «C’est un thriller qui flirte avec le fantastique. » Le livre raconte l’histoire de Gabriel Rogero, homme politique en plein essor, qui revient sur sa terre natale pour prétendre au titre de bourgmestre. Il se rapproche alors de Marie, la compagne de son meilleur ami. Tout lui sourit jusqu’à ce qu’un inconnu exerce sur lui un chantage abominable. «Je suis fasciné, même terrifié par la facilité avec laquelle une vidéo ou une image peut détruire ou faire grandir une carrière. Et le livre parle de ça. »

L’histoire se déroule dans la ville de Dabord qui s’inspire de la Hesbaye. «Selon la légende, ce serait l’ancien nom de Hannut, précise l’auteur. J’ai voulu m’inspirer de la Hesbaye car je voulais rester local et je trouve que c’est une atmosphère qui se prête bien à un thriller. » Chantage est disponible à la Fnac, au Club ou sur le site de la maison d’édition. Et l’Orétois ne compte pas s’arrêter là puisqu’un second roman sortira fin 2019. «Et je suis en train d’écrire le troisième. »