C’est l’histoire de deux jeunes filles, Stéphanie Poumay et Alison Losasa, tombées amoureuses du Sri Lanka. Elles sont entrées en contact via les réseaux sociaux et, de fil en aiguille, une amitié est née.

Ensemble, elles ont créé Yoga4Maga. «Je connaissais l’association Indah de Stéphanie et son appui à des initiatives locales qui œuvrent en faveur des enfants dans divers pays. Pour la rénovation de bâtiments scolaires au Sri Lanka, des business pack Curtius-Galler sont vendus et fonctionnent très bien. Mais l’ASBL manquait de fonds pour assurer les frais de fonctionnement d’une cantine scolaire à Madagascar qui tente de nourrir chaque jour 80 enfants. Madagascar a été un de mes meilleurs voyages, j’avais envie de soutenir ce projet, explique la Stembertoise Alison Losada. Comme je suis devenue prof de yoga, on a décidé d’organiser des cours de yoga au profit de Madagascar». À la première journée Yoga4Maga organisée à la salle de l’école communale de Jalhay, près d’une quarantaine de personnes ont participé aux cours. Une prochaine édition est organisée à Awans, le 17 mars, pour les yogis débutants ou confirmés. Pour ses cours de yoga, Alison Losada a choisi le nom de Dharma Yoga Verviers. «Dharma qui signifie «le rôle qui nous est destiné sur terre». Un mot lourd de sens qui jouit d’une signification toute particulière pour moi puisqu’il s’agit également du nom d’un magnifique petit bébé dont je me suis occupée durant mon voyage humanitaire au Sri Lanka, explique Alison Losada. L’association pour laquelle j’œuvrais aidait des jeunes mineures enceintes ou qui venaient d’accoucher. C’est émotionnellement très difficile». Un autre point commun avec Stéphanie Poumay. Son ASBL Indha rend elle aussi un hommage à une petite fille d’origine indonésienne rencontrée lors d’un voyage.