Incontournable dans la région, le Rucher du Chanteloup ne cesse de diversifier ses activités. Depuis peu, elle collabore avec des entreprises du coin et place des ruches sur le toit de leur bâtiment.

«Cela a démarré il y a trois ans, avec Jean-Philippe Darcis, à la Chocolaterie, raconte Michel Danthinne, apiculteur passionné. Là, je viens de signer un contrat avec une 4e entreprise» Mais toujours avec la même vigilance. Pas question pour le Stembertois de participer à une quelconque opération de greenwashing. «J’accorde énormément d’attention à la société. J’ai toujours travaillé avec des partenaires qui ont une sensibilité à l’environnement, ajoute-t-il. Mon objectif est de proposer une valorisation de l’abeille, de mieux faire connaître le monde apicole et de mettre en avant les produits locaux».

Car le miel récolté revient aux entreprises. «Cela fait un produit personnalisé. De plus, on réalise aussi une analyse du miel. On a par exemple déjà obtenu une médaille d’argent avec le miel de Darcis.» Ce partenariat de trois années permet aussi d’apprendre le b.a.-ba de l’apiculture. «Un petit groupe de personnes me suivent et sont formées pour prendre, à terme, le relais.» Actuellement, ce projet a aussi séduit la société Moulan à Petit-Rechain, Air Ambiance à Battice et GS ecotech à Petit-Rechain. «Je tiens à travailler avec des entreprises locales. Ça n’aurait pas de sens pour moi de faire des grands déplacements et quand l’endroit ne convient pas, la société peut aussi parrainer des ruches de mon rucher.»

Et bon plan pour les cadeaux de fin d’année: en plus d’avoir du miel floqué, d’autres produits dérivés peuvent garnir les paniers. «Je réalise aussi des confiseries avec les récoltes», précise-t-il. Plus circuit court que cela, c’est difficile!

Rucher du Chanteloup

Rue Grand Ry, 44 – 0496 91 25 46

www.rucher-du-chanteloup.be