Messines, plus qu’un quartier, une tradition à Mons! «La Ducasse du même nom trouve son origine au XVIIe siècle lors du dépôt d’un petit tableau représentant la Sainte Vierge dans une petite chapelle sise dans le cimetière qui entoure l’église.

Ce lieu devient très vite un endroit de pèlerinage très important. Des miracles sont constatés et le tableau est placé sur le Maître-Autel et chaque 2 juillet les malades défilent », explique Michel Lepomme, président d’honneur. Au XVIIIe, la date du pèlerinage passe au 25 mars et elle devient une des plus populaires de Mons. «Elle réapparaît avec le culte public après la Révolution, mais dans l’église des Récollets d’aujourd’hui. Au fil du temps, le pèlerinage perd de sa ferveur, mais les réjouissances extérieures se développent. Les marchands d’objets religieux et les quelques étals de fleurs sortent sur le parvis et puis se mettent le long des rues », précise Michel. C’est au XIXe siècle que l’on voit apparaître de petits objets pour la joie des enfants comme le rossignol, le sôdart, le wa-wa, la gayole et le moulin. «Chaque année a lieu l’intronisation d’un citoyen d’honneur auquel on offre ces 5 objets folkloriques de la Ducasse, souvenir des jouets d’autrefois fabriqués par des Messinois au chômage et qui les vendaient pour s’assurer un petit complément de revenu » explique Mr Lepomme. On ne serait pas complet si on oubliait de parler des géants de la Ducasse, Batisse, Lalie, Biloute et Trinette qui animent les rues. C’est le 23 mars que cette année, les acteurs et bénévoles vous attendent sur la grand-place pour le départ du cortège qui sera suivi de l’inauguration officielle ouverte à tous à l’abattoir, salle Le Frigo. La Ducasse de Messines fêtera son 400e anniversaire en 2020.

ASBL Patrimoine et traditions de Messines 365 Chaussée du Rœulx Mons – 0479 44 35 09