MOUSCRON

Touché par la maladie, Christophe Dekimpe donne une belle leçon de vie

Malgré son handicap, le Mouscronnois profite de chaque instant que lui offre la vie. «Je devais mourir à 20 ans».