VU SUR INTERNET

Menstruations, handicap et homosexualité: voici les nouveaux émojis de l’année

Une goutte de sang qui peut représenter les règles... Le pictogramme sera bientôt sur les smartphones, s’est réjouie l’ONG Plan International, après la publication de la nouvelle liste d’émojis disponibles comprenant aussi de nombreux pictogrammes représentant le handicap.

«Si enthousiaste à l’idée d’avoir un émoji règles sur nos claviers dans le monde entier en mars 2019», a salué mercredi sur Twitter l’ONG, à l’origine d’une campagne pour lever les tabous entourant les menstruations.

Plan International avait lancé un concours au printemps 2017 pour désigner le pictogramme représentant au mieux les menstruations, parmi une serviette hygiénique tachée, des petites gouttes de sang, un utérus etc. Les 50.000 participants avaient opté pour une culotte et deux gouttes de sang, choix qui n’a pas été retenu par Unicode, qui décide des émojis figurant dans nos téléphones.

L’idée était de rappeler que «ce n’est pas un sujet qui doit être caché», expliquait alors l’ONG qui a pour mission de développer l’accès aux toilettes séparées dans les écoles et à des produits d’hygiène non polluants dans les régions les plus pauvres.

Unicode s’est au final contenté d’inclure une goutte de sang rouge dans sa liste, sans préciser s’il s’agissait bien de représenter les menstruations.

Mais aussi une motte de beurre, un putois et... une main qui pince

La liste publiée ce mardi comprend 59 nouveaux pictogrammes, 230 en prenant en compte les différentes couleurs de peau. Parmi ces nouveaux emojis, figurent des chaises roulantes, des chiens d’aveugles, des bras mécaniques, des prothèses auditives et des personnes marchant avec une canne, signe que le handicap est mieux représenté.

Les gourmets pourront bientôt traduire leurs envies de gaufres, de beurre et d’huitres en emojis. Les amoureux des animaux pourront se réjouir de l’arrivée de nouvelles espèces, comme le flamand rose, l’orang-outan ou le putois.

À noter aussi, l’inclusion d’un gilet de sécurité orange, «porté sur les chantiers», présentant de fortes ressemblances avec les «gilets jaunes», occupant le devant de l’actualité en France depuis plusieurs semaines.

Enfin, un dernier émoji fait également beaucoup parler de lui sur les réseaux sociaux: il s’agit de «la main qui pince». Et pour cause, de nombreux internautes y voient une référence à un petit organe masculin.