MOUSCRON

PHOTOS | Elio Di Rupo a visité deux fleurons hurlus, ce mardi matin

Le président socialiste a visité Feronyl au boulevard Industriel puis l’usine de chips Roger & Roger à proximité. «Une visite de contacts sur le terrain», résume Christiane Vienne.

Le président du PS est arrivé à l’heure, ce mardi matin, pour son premier rendez-vous au boulevard Industriel. Et pour cause: c’est ce lundi soir qu’il est arrivé à Mouscron, passant la nuit à l’hôtel Alizee sur la Grand-place hurlue.

C’est donc sur le coup de 9h30 qu’il a franchi les portes de l’entreprise familiale Feronyl. L’occasion pour son CEO, Philippe Dedecker, de lui expliquer que le nom vient «d’une bonne idée de modifier des engrenages de métal en nylon par amoindrir le bruit tout en conservant une grande résistance à l’usure. Du fer au nylon d’où Feronyl...»

Dans ce cluster de quatre sociétés réparties sur cinq sites à Mouscron, Dottignies et Herseaux, Elio Di Rupo a ainsi palpé l’esprit de famille et l’excellence cultivée au quotidien. Des pièces pour l’aéronautique, l’aérospatiale, la Défense, le secteur bancaire comme médical ou encore pour l’automobile y sont fabriquées.

Croky, il craque!

La délégation s’est ensuite rendue non loin de là, chez Roger&Roger produisant des chips Croky mais aussi des pétales de pommes de terre et de maïs d’autres marques connues et de marques distributeurs.

Là aussi, rue de la Bassée, l’ADN familial y a été souligné ainsi que les projets en cours et futurs comme des chips bios. Qualité et innovation furent au menu.