SAINT-GEORGES

Saint-Georges: une classe de l’école Don Bosco détruite lors d’un incendie

Cette nuit, un incendie a totalement détruit une classe installée dans un pavillon préfabriqué, à l’école Don Bosco de Saint-Georges. Le sinistre pourrait être d’origine criminelle.

L’école Don Bosco, située rue Solovaz à Saint-Georges, a été l’objet d’un grave incendie cette nuit. Vers 2 h du matin, le feu a pris dans le haut de l’implantation à hauteur des bâtiments préfabriqués.

La classe de 1ere primaire de Mme Isabelle est totalement détruite: «Tout le mobilier est détruit ou fondu, confirme la directrice Régine Dessart. On a aussi les sanitaires à côté qui sont touchés de même que la nouvelle chaudière. Une autre classe a également été un peu abîmée.»

Outre la classe de première complètement détruite, la directrice ne sait pas encore comment gérer l’accueil des 140 élèves demain matin: «Avec la chaudière détruite, on n’a plus de chauffage dans tous les préfabriqués.»

L’origine de l’incendie reste encore à déterminer mais déjà certains évoquent une piste criminelle. Une boîte à livres et des poubelles tout contre les préfabriqués auraient été incendiés.

Un expert judiciaire est d’ailleurs attendu sur les lieux pour tenter de déterminer l’origine exacte de l’incendie.

 

Les élèves invités à rester chez eux

Comme les classes en préfabriqué sont inutilisables, la direction fait savoir aux parents que, dans la mesure du possible, les élèves de ces classes sont invités à rester chez eux. «Cela concerne toutes les classes d’immersion et la classe P4 classique; soit environ 140 élèves, détaille Régine Dessart, la directrice. Il n’y a pas de chauffage et pas d’électricité; donc impossible d’y accueillir les élèves. Bien entendu, si des parents ne savent pas garder leurs enfants, ils seront accueillis dans les autres classes de l’école.»

D’ici mardi, le P.O. et la directrice comptent bien mettre en place des solutions. «On a notamment la Galipette, située à Stockay, qui va mettre un local à notre disposition», indique la directrice.