CONSOMMATION

Delhaize pointé du doigt pour sa campagne offrant… du plastique emballé dans du plastique

Delhaize pointé du doigt pour sa campagne offrant… du plastique emballé dans du plastique

-

La dernière action promotionnelle de Delhaize a fait réagir de nombreux clients et internautes. Ils s’offusquent de ces jouets plastiques suremballés dans du plastique.

«Envie de construire votre propre magasin Delhaize?», découvre-t-on dans le message publicitaire lancé par Delhaize, notamment sur sa page Facebook. L’idée de cette campagne promotionnelle est d’offrir des pièces imitant les Lego pour bâtir son magasin.

Problème, la campagne fait passer un très mauvais signal, assènent de nombreux internautes. En effet, par tranche d’achat de 20 euros, la chaîne de supermarché offre une pièce de plastique, posée dans une barquette plastique, elle-même emballée dans un sachet plastique.

À l’époque où le gaspillage de ressources est pointé du doigt et alors que la chasse au plastique superflu rentre dans les mœurs, certains ne comprennent tout simplement pas Delhaize.

Sur Facebook, les critiques s’entassent sur la page du supermarché.

«À l’heure des marches pour le climat et des efforts pour réduire ses déchets, voici la nouvelle action de Delhaize»

«Ne promotionnez-vous pas des sacs en tissus pour les légumes? Il faudrait être cohérent un moment»

«Quelle étape dans les mouvements citoyens contre la surutilisation de plastique avez-vous loupé?»

«Avez-vous délocalisé votre service marketing et promo sur une autre planète?»

«Super-initiative pour les sacs de légumes, mais le chemin est encore long Delhaize!»

Un internaute a même publié une vidéo, repartagée de nombreuses fois sur la page Facebook de Delhaize.

Message reçu

Un coup de gueule bien entendu par la marque au lion. Contactée par la RTBF, l’entreprise dit comprendre la réaction des clients. «Delhaize fait beaucoup pour éviter les emballages superflus […], mais on a encore du boulot à faire», reconnaît-elle.

Delhaize précise que la petite barquette plastique qui contient la pièce est recyclable et peut faire office d’objet de décoration dans le magasin à reproduire en faux Lego. Si elle est si large, c’est parce qu’elle contient parfois des pièces plus grandes que ce que les gens montrent sur les réseaux sociaux.

«On doit mieux réfléchir pour limiter l’usage du plastique superflu. On a compris le signal», conclut la marque.

En attendant, la polémique tombe mal, alors que débute aujourd’hui la 3e édition d’un mouvement venu de Suisse baptisé « Février sans supermarché », pour apprendre à consommer différemment et local, sans passer par les grands magasins.

Nos dernières videos