Nintendo déçoit les fans de la Switch

Le président de Nintendo a dévoilé deux importantes informations dédiées à la Switch. Internet

Les déclarations du président de Nintendo dans la presse nipponne ne passent pas inaperçues.

Avec plus de 22,86 millions d’unités écoulées au 30 septembre 2018, la Nintendo Switch est un triomphe, un raz-de-marée qui relègue dans l’ombre la PlayStation 4 de Sony et plus encore la Xbox One de Microsoft.

La prochaine publication des chiffres du quatrième trimestre (octobre/décembre) 2018 devrait plus que jamais renforcer cette tendance.

En position dominante, la firme de Kyoto (Japon) vient pourtant de livrer deux informations de nature à décevoir les fans de la Switch.

Interviewé par le journal japonais The Sankei News, le président Shuntaro Furukawa a confirmé:

- Qu’aucune baisse du prix de la Switch n’était à l’ordre du jour.

- Aucune succession n’est encore envisagée pour la machine à succès.

319€ depuis 2017

La Switch se vend comme des petits pains. Même si la nouvelle est frustrante, il peut paraître logique que le père de Nintendo refuse pour l’instant de diminuer l’addition, qui n’a pas bougé d’un pouce depuis le 3 mars 2017 (319€).

Quant à la perspective lointaine, très lointaine d’une Switch 2, il reste possible d’imaginer que Nintendo envisage malgré tout de commercialiser une édition revue, corrigée, amélioré de la première version de la console.

Cette Switch 100% compatible avec la précédente pourrait bénéficier d’un écran plus lumineux, d’une meilleure autonomie, d’une silhouette affinée…