article abonné offert

TÉMOIGNAGE

Huit ans après le décès de son mari, Véronique écrit «Je t’aimais, je t’aime, je t’aimerai»

Huit ans après le décès de son mari, Véronique écrit «Je t’aimais, je t’aime, je t’aimerai»

Véronique Geist: «Je n’ai jamais voulu entreprendre l’écriture de ce livre comme une thérapie. L’écriture pour moi est un chemin. Un chemin magnifique qui se vit dans l’instant présent». EdA

Quasiment huit années après le décès de Fabian, son mari, Véronique Geist signe un livre poignant. Un hommage.