BRUXELLES

Manifs pour le climat: le conseil communal de Bruxelles veut que la Ville fasse sa part de l’effort

Manifs pour le climat: le conseil communal de Bruxelles veut que la Ville fasse sa part de l’effort

(Illustration) Photo News

Dans la foulée des manifestations récentes en faveur d’un nécessaire virage dans la lutte contre le changement climatique, le conseil communal de la Ville de Bruxelles a adopté lundi soir à l’unanimité une motion en faveur d’initiatives à prendre au niveau de la commune centrale de la capitale.

Le MR et la N-VA se sont abstenus. Le PTB, qui avait également déposé une proposition de résolution, aurait voulu aller plus loin. Il a toutefois soutenu la motion, la considérant comme un point de départ.

Par cette motion, le conseil communal demande au collège des bourgmestre et échevins de mettre rapidement en œuvre le «Plan Climat» adopté par le conseil en mai dernier et le chapitre «Climat» du tout récent accord de majorité 2018-2024. Il lui demande également d’encourager et d’épauler les initiatives pédagogiques concernant la thématique du climat dans les établissements scolaires de la Ville de Bruxelles, «afin de soutenir les élèves dans leur ambition d’être des acteurs conscients et responsables face à cet enjeu majeur du 21e siècle».

Autre souhait de la motion déposée par Marie Nagy (DéFI), Khalid Zyan (PS) et Soetkin Hoessen (Ecolo-Groen): privilégier des mesures éducatives et instructives en lien avec l’objet des manifestations afin d’en faire une véritable expérience d’éducation à l’environnement et à la citoyenneté pour les élèves en obligation scolaire dont l’absence est injustifiée.

La motion sera transmise au Premier ministre, à la ministre fédérale de l’Énergie, de l’Environnement et du Développement durable et à la ministre bruxelloise de l’Environnement.

Intervenant dans le débat, le Premier échevin Benoît Hellings (Ecolo) a confirmé que le plan climat de la Ville adopté à la fin de la mandature sortante serait évalué, tout comme l’Agenda 21. Ces deux instruments seront fusionnés dans un nouveau plan qui sera élaboré au cours d’un processus participatif, d’ici 2020.