Le Cercle Historique de Perwez a vu le jour le 8 mai 1985, c’est-à-dire lors du 40e anniversaire de la fin de la seconde guerre mondiale.

«Plusieurs personnes étaient intéressées par l’histoire locale, et elles ont décidé de se réunir afin de mettre en commun le fruit de leurs recherches, et de le communiquer au grand public», explique le Président Gautier Maniquet. Très vite, un trimestriel, Le Souvenir perwézien (aujourd’hui au 132e numéro) est mis en place avec une série d’articles faisant part des petites et grandes découvertes historiques de la région (Perwez et ses quatre villages). «180 personnes sont abonnées à ce trimestriel. Nos réunions hebdomadaires, qui ont lieu dans notre local au centre administratif des Marronniers, nous servent à discuter des projets en cours et des dernières nouvelles. Pour le moment, par exemple, nous finalisons un article sur les sorcières de Thorembais-Saint-Trond… Nous essayons de garder un juste équilibre entre l’histoire, la généalogie et les différentes parties de l’entité: les deux Thorembais, Malèves, Orbais, et Perwez.» Parmi les faits marquants ou étonnants de la région, citons la grande explosion de 1940 qui a détruit une bonne partie de la bourgade, la présence de la barrière anti-char, un dispositif de défense de l’armée belge en 1940, ou encore la peinture d’un peintre assez connu, William Degouve, qui a vécu à Perwez et a immortalisé le quartier du Warichet au pinceau… «Nos sources d’information sont les anciens, les archives communales ou du royaume, mais aussi notre page Facebook…» Des expos et conférences sont enfin organisées de façon ponctuelle afin de faire découvrir l’un ou l’autre aspect de l’histoire perwézienne.»

Page Facebook : Si toi aussi tu es un vrai Perwezien…