Proximag

Photographe et photothérapeute

Photographe et photothérapeute

ÉdA

La Chaumontoise Anne Goffin, photographe, s’est lancée comme photographe mieux-être et photothérapeute, la photo qui soigne. Elle pratique aussi l’art-thérapie dans une maison de repos à Lasne. Elle est aussi active comme actrice, voire comme metteur en scène, chez les comédiens du Petit-Ry.

Anne Goffin est photographe et accompagnante en photothérapie: «La photo m’a permis de me reconnecter avec le monde et avec moi-même après un burn-out» indique-t-elle. Elle a eu envie de partager ses expériences: «Parce que se retrouver seule dans la souffrance n’est pas évident». Elle fait des photos depuis ses 12 ans: «Je suis photographe. Je suis aussi diplômée en photothérapie, moyen art-thérapeutique». Elle utilise le médium photographique comme outil d’expression: «C’est une démarche artistique consistant en un accompagnement de personnes en difficulté physique, sociale, existentielle… On travaille sur des photos que la personne amène ou que je fais. L’art ne guérit rien à lui seul, il oriente la personne vers le chemin de la créativité, de la confiance». Celle-ci pratique également l’art-thérapie: «J’utilise parfois d’autres moyens artistiques pour ranimer la créativité: le jeu, dessin, collage, danse, peinture… J’essaie de remobiliser les capacités imaginaires pour reconnecter les personnes avec la vie. J’anime un atelier d’art-thérapie en maison de repos à Lasne», explique-t-elle. Elle pratique aussi la médecine chinoise, le shiatsu: «On réapprend à respirer, à s’alimenter correctement, à se relier à son corps». Anne Goffin est aussi actrice: «J’ai débuté en 2001 chez les Comédiens du Petit-Ry. J’étais hyper-timide. Cela m’a aidée. J’ai aussi mis en scène mais je n’ai plus le temps».Facebook: AnGPhotographe