DIVISION 3 AMATEURS

Franck Walo finalement suspendu 3 mois

Franck Walo finalement suspendu 3 mois

La saison de Franck Walo n’est pas terminée. Masson

Le portier warnantois passait ce vendredi soir en appel devant le comité d’appel de l’ACFF, qui a réduit de moitié sa sentence.

Franck Walo attendait cette séance devant le comité d’appel de l’ACFF depuis de nombreuses semaines. Condamné le 19 décembre dernier par la 1re chambre du comité sportif de l’ACFF à un an de suspension, dont six mois avec sursis, pour avoir bousculé l’arbitre du match Warnant-Stockay, qui l’avait exclu au préalable pour une faute sur Levent Saglam en dehors du grand rectangle, Franck Walo avait l’occasion de se défendre une nouvelle fois, ce vendredi en début de soirée. «Je ne veux pas minimiser les faits, mais je veux être jugé comme n’importe qui», déclarait Franck juste avant de prendre la route de Cognelée, où il était attendu sur le coup de 18h.

Et assez rapidement, après avoir défendu à nouveau sa cause, Franck Walo a écouté avec attention le verdict de ceux qui devaient le «juger». «Je suis finalement condamné à six mois de suspension, dont trois mois avec sursis. Ma sentence est donc réduite de moitié, disait, non pas euphorique, mais tout de même quelque peu soulagé le sympathique deuxième gardien de Warnant. Au moins, ma saison n’est pas terminée. Je suis suspendu jusqu’au 18 mars, ce qui veut dire que je rentrerai à nouveau en ligne de compte pour les cinq derniers matchs de championnat. Je dois maintenant retenir la leçon de ce qui s’estpassé, car je suis le premier à reconnaître que je n’avais pas à réagir comme ça.»

Faute avouée à moitié pardonnée, n’est-ce pas Franck Walo?