WRC

Neuville recule à la deuxième place à Monte-Carlo, à deux secondes d’Ogier

Neuville recule à la deuxième place à Monte-Carlo, à deux secondes d’Ogier

AFP

Thierry Neuville pointe à la 2e place du rallye Monte-Carlo, manche d’ouverture du Championnat du monde des rallyes (WRC), au terme de la journée de vendredi, disputée dans la région de Gap.

Au volant de sa Hyundai, le Belge compte maintenant 2 secondes de retard sur le Français Sébastien Ogier (Citroën), champion du monde en titre.

Dans la 6e spéciale, la première de l’après-midi, Neuville a très mal débuté en commettant une erreur au freinage. Obligé de prendre l’échappatoire, il a laissé filer une quinzaine de secondes dans l’opération.

Le Saint-Vithois, 30 ans, a ensuite dû abandonner la tête du rallye après l’ESS 7, conclue à la 5e position derrière son coéquipier Sébastien Loeb, déjà vainqueur de deux spéciales pour sa première chez Hyundai. La septième spéciale a également vu l’Estonien Ott Tänak (Toyota), victime d’une crevaison, perdre plus de deux minutes.

Grâce à un deuxième temps scratch, dans la 8e et dernière spéciale de la journée, Neuville est revenu à deux secondes d’Ogier au général. «Notre erreur dans la 6e spéciale nous a coûté cher. Nous avons fait le bon choix de pneus et je suis satisfait de ma conduite. Mon équipe a fait un excellent travail», a déclaré Neuville à l’issue de la journée.

Au général, le Norvégien Andreas Mikkelsen (Hyundai), est 3e à 1:17.7, devant le Finlandais Jari-Matti Latvala (Toyota/1:25.1) et Loeb (1:25.9).

Quant à Guillaume de Mévius (Citroën C3 R5), il occupe la 13e place à 9:09.1.

Samedi, direction le nord pour retrouver un terrain plus familier. Deux boucles de deux spéciales précèdent la dernière assistance de l’épreuve à Gap et une longue liaison pour rallier Monaco. Le final, dimanche, à travers les massifs des Alpes-Maritimes surplombant la Principauté, est classique. Il y aura deux passages sur le légendaire Col de Turini.

En 2018, Ogier s’était imposé à Monte-Carlo devant Ott Tänak et Latvala. Neuville avait dû se contenter de la cinquième place.

Nos dernières videos