Mouscron : Mohamed s'ajoute à la liste des absents

Mouscron : Mohamed s'ajoute à la liste des absents

Blessé, Dimitri Mohamed ne pourra pas accompagner l'Excel à Genk. BELGA

Déjà privé de Benson et Amallah, l'Excel devra également composer sans son capitaine pour défier le leader genkois.

Comme au match aller, ce qui ne les avait pas empêcher de décrocher un bon 0-0, les Mouscronnois devront faire face à plusieurs absences pour défier un Genk, également privé de Pozuelo, Berge et Vukovic. Dans les rangs hurlus, Amallah est suspendu, tandis que Benson ne peut pas jouer contre son employeur. Blessé au genou durant la trêve, Olinga n'est pas encore rétabli, alors que le capitaine Dimitri Mohamed devra faire l'impasse également.

"Dimitri a ressenti une gêne à l'arrière de la cuisse dimanche dernier après le match contre Ostende et il n'a pas pu s'entraîner de la semaine, a précisé le coach hurlu Bernd Storck. Friede peut notamment prendre son rôle. On a Chibani aussi. Nous verrons selon les possibilités."

L'Allemand ne se montre en tout cas pas inquiet par ces pépins. "On n'a rien à perdre à Genk et il y a de la concurrence désormais dans mon groupe. On a des absents, mais ceux qui joueront auront l'occasion de se montrer. J'aime ce type de challenges et j'ai une idée précise de plan de jeu pour essayer de rendre la tâche de Genk la plus difficile possible. Ce ne sera pas simple car c'est l'équipe qui propose le plus beau jeu en Belgique, mais pour nous chaque point pris là-bas, sera un bonus."

Ce vendredi, l'Excel a aussi accueilli le gardien Nicaise Kudimbana (ex Anderlecht) en test, mais il ne devrait finalement pas être retenu comme étant qui remplacera Olivier Werner, qui cherche à quitter le Canonnier.

"Piempongsant a proposé des joueurs"

Enfin, le président Patrick Declerck a aussi profité de cette veille de déplacement à Genk pour s'entretenir avec la presse au sujet du renforcement de position du propriétaire Pairoj Piempongsant au Canonnier. Alors qu'on attendait éventuellement une pluie de bonnes nouvelles et notamment une annonce d'un budget qui pourrait augmenter, le dirigeant a plutôt répété ce qui était déjà connu. "Pairoj Piempongsant n'a pas affirmé qu'il augmenterait notre enveloppe budgétaire, a détaillé Patrick Declerck. Comme il ne va finalement pas investir au Panathinaïkos, il nous a juste confirmé son intérêt pour notre club dont il possède 90% des actions. Pour augmenter le budget, nous avons aussi un rôle à jouer en augmentant le sponsoring."

Des échanges avec l'Asie comme évoqués à l'arrivée de Piempongsant à Mouscron en mai reviennent aussi sur le devant de la scène. "On peut lui faire confiance, car il nous a cette fois présenté un projet concret, a ajouté Paul Allaerts, le directeur général de l'Excel. Il s'est notamment entretenu avec le coach et a présenté plusieurs profils de joueurs étant susceptibles de nous rejoindre." Des éléments thaïlandais notamment qui pourraient donner une visibilité à l'Excel sur le continent asiatique et ainsi déboucher sur l'intérêt de sponsors venus de là-bas. Ces perspectives valent pour la saison prochaine. En attendant, l'Excel poursuit donc son développement sur la même voie.

Nos dernières videos