POLITIQUE

L’eurodéputé Claude Rolin quitte le cdH: «Ma décision date du changement d’attelage en Région wallonne»

L’eurodéputé Claude Rolin quitte le cdH: «Ma décision date du changement d’attelage en Région wallonne»

Claude Rolin. BELGA

L’eurodéputé Claude Rolin, ancien secrétaire général du syndicat chrétien CSC, annonce dans un entretien publié vendredi par l’hebdomadaire ‘Le Vif/L’Express’quitter le cdH avec lequel il était en froid depuis le changement de coalition de l’été 2017 en Wallonie.

«Ma décision de ne pas poursuivre après ce mandat de député européen date du changement d’attelage en Région wallonne», consécutif à l’appel du président du parti, Benoît Lutgen, de ne plus gouverner avec les socialistes.

«J’ai dit que je prenais du recul, j’ai pris du recul: je n’ai plus renouvelé mon adhésion. Mais sans la moindre conflictualité», affirme M. Rolin.

«Je sais que ce n’était pas les qualités intrinsèques de Claude Rolin qui ont convaincu Benoît Lutgen, mais bien l’image du syndicaliste. Mais je ne pense pas avoir été un jouet parce que j’étais conscient de ce que je faisais», ajoute-t-il.

L’homme ne renonce toutefois pas à la politique. «À la fin de mon mandat, je m’inscrirai comme demandeur d’emploi. Je vais tenter de m’offrir, bénévolement ou pas, sans contrainte, pour modestement faire profiter de mon expérience ceux qui le désireraient».

Et si le probable futur président du parti, Maxime Prévot, lui demande «de venir lui expliquer ce qu’il faut faire au niveau européen au niveau social, aucun problème. Mais: totale liberté. Et je donnerais la même réponse aux autres partis démocratiques susceptibles d’entendre mes idées. J’entendais récemment Didier Gosuin (DéFI) dire qu’il allait lancer un groupe, baptisé D21 (NDLR: un mouvement de réflexion sur la crise de la démocratie libérale). Il peut m’appeler demain, aucun problème!»


Nos dernières videos