BELGIQUE

Trafic de visas humanitaires: des policiers effectuent des devoirs d’enquête à l’Office des Étrangers

Trafic de visas humanitaires: des policiers effectuent des devoirs d’enquête à l’Office des Étrangers

BELGA

L’Office des Étrangers a reçu, ce jeudi, la visite annoncée de policiers dans le cadre de l’enquête sur les soupçons de trafic d’êtres humains via des visas humanitaires, a confirmé un porte-parole de l’Office.

Ce dernier souligne qu’il ne s’agit pas d’une perquisition et que le parquet avait d’ailleurs fixé un rendez-vous, la semaine dernière, pour cette intervention policière.

Celle-ci entre dans le cadre de l’inculpation d’un conseiller communal de Malines, le N-VA Melikan Kucam, soupçonné d’avoir reçu de l’argent pour aider des chrétiens de Syrie à obtenir un visa humanitaire pour la Belgique. M. Kucam était intermédiaire pour le cabinet de Theo Francken, député N-VA alors secrétaire d’État à l’Asile et la Migration.

L’Office des Étrangers n’a pas souhaité en dire davantage, «dans l’intérêt de l’enquête». La justice anversoise, en charge du dossier, n’a pas fait de commentaire.

M. Francken lui-même a été entendu ce jeudi par la justice.