CINÉMA

Césars 2019: nouvelle nomination pour le film «Girl» de Lukas Dhont, Virginie Efira dans deux catégories

Césars 2019: nouvelle nomination pour le film «Girl» de Lukas Dhont, Virginie Efira dans deux catégories

Lukas Dhont BELGA

Le film «Girl» du Belge Lukas Dhont figure parmi les nommés dans la catégorie «meilleur film étranger» de la prochaine cérémonie des césars, qui se déroulera le 22 février prochain à Paris.

Le premier long-métrage du réalisateur belge sera en compétition dans cette catégorie aux côtés de «Three Billboards, les panneaux de la vengeance», «Capharnaüm», «Cold War», «Hannah», «Une affaire de famille» et «Nos batailles», un film du franco-belge Guillaume Senez.

Dans la catégorie «meilleure actrice», on retrouve deux de nos compatriotes: Virginie Efira pour le film «Un amour impossible», ainsi que Cécile de France pour «Mademoiselle de Joncquières».

La première est également nommée dans la catégorie «second rôle» pour le film «Le grand bain».

Parmi les nommés pour le «meilleur film documentaire», on retrouve «Ni juge, ni soumise», qui suit la juge d’instruction bruxelloise Anne Gruwez.

Le court-métrage, «Kapitalistis», du belge Pablo Muñoz Gomez, est également dans la préselection en lice pour le prix du «meilleur court-métrage».

Un dernier belge, Benoît Debie, figure dans la liste des nommés, dans la catégorie la «meilleure photographie» pour le film «Les Frères Sister».

Deux films mènent la danse

«Le grand bain» de Gilles Lellouche sur des cabossés de la vie s’adonnant à la natation synchronisée et «Jusqu’à la garde», drame sur les violences conjugales avec Léa Drucker, mènent les nominations pour les césars 2019, et sont chacun en lice pour dix prix.

Suivent «Les frères Sisters», western en anglais de Jacques Audiard et la comédie «En liberté!» de Pierre Salvadori, avec neuf nominations chacun.

 

La liste complète des nominations

MEILLEUR ESPOIR FÉMININ

OPHÉLIE BAU dans «MEKTOUB, MY LOVE: CANTO UNO»

GALATEA BELLUGI dans «L’APPARITION»

JEHNNY BETH dans «UN AMOUR IMPOSSIBLE»

LILY-ROSE DEPP dans «L’HOMME FIDÈLE»

KENZA FORTAS dans «SHÉHÉRAZADE»

MEILLEUR ESPOIR MASCULIN

ANTHONY BAJON dans «LA PRIÈRE»

THOMAS GIORIA dans «JUSQU’À LA GARDE»

WILLIAM LEBGHIL dans «PREMIÈRE ANNÉE»

KARIM LEKLOU dans «LE MONDE EST À TOI»

DYLAN ROBERT dans «SHÉHÉRAZADE»

MEILLEUR ACTEUR dans UN SECOND RÔLE

JEAN-HUGUES ANGLADE dans «LE GRAND BAIN»

DAMIEN BONNARD dans «EN LIBERTÉ!»

CLOVIS CORNILLAC dans «LES CHATOUILLES»

PHILIPPE KATERINE dans «LE GRAND BAIN»

DENIS PODALYDÈS dans «PLAIRE, AIMER ET COURIR VITE»

MEILLEURS COSTUMES

ANAÏS ROMAND, SERGIO BALLO pour «LA DOULEUR»

PIERRE-YVES GAYRAUD pour «L’EMPEREUR DE PARIS»

MILÉNA CANONERO pour «LES FRÈRES SISTERS»

PIERRE-JEAN LARROQUE pour «MADEMOISELLE DE JONCQUIÈRES»

ANAÏS ROMAND pour «UN PEUPLE ET SON ROI»

MEILLEURS DÉCORS

PASCAL LE GUELLEC pour «LA DOULEUR»

EMILE GHIGO pour «L’EMPEREUR DE PARIS»

MICHEL BARTHÉLÉMY pour «LES FRÈRES SISTERS»

DAVID FAIVRE pour «MADEMOISELLE DE JONCQUIÈRES»

THIERRY FRANÇOIS pour «UN PEUPLE ET SON ROI»

MEILLEUR FILM D’ANIMATION

pour le court-métrage

«AU COEUR DES OMBRES»

«LA MORT, PÈRE ET FILS»

«RAYMONDE OU L’ÉVASION VERTICALE»

«VILAINE FILLE»

pour le long-métrage

«ASTÉRIX – LE SECRET DE LA POTION MAGIQUE»

«DILILI À PARIS»

«PACHAMAMA»

MEILLEURE PHOTO

ALEXIS KAVYRCHINE pour «LA DOULEUR»

BENOÎT DEBIE pour «LES FRÈRES SISTERS»

LAURENT TANGY pour «LE GRAND BAIN»

NATHALIE DURAND pour «JUSQU’À LA GARDE»

LAURENT DESMET pour «MADEMOISELLE DE JONCQUIÈRES»

MEILLEURE ADAPTATION

ANDRÉA BESCOND, ERIC MÉTAYER pour «LES CHATOUILLES»

EMMANUEL FINKIEL pour «LA DOULEUR»

JACQUES AUDIARD, THOMAS BIDEGAIN pour «LES FRÈRES SISTERS»

EMMANUEL MOURET pour «MADEMOISELLE DE JONCQUIÈRES»

CATHERINE CORSINI, LAURETTE POLMANSS pour «UN AMOUR IMPOSSIBLE»

MEILLEUR MONTAGE

VALÉRIE DESEINE pour «LES CHATOUILLES»

ISABELLE DEVINCK pour «EN LIBERTÉ!»

JULIETTE WELFLING pour «LES FRÈRES SISTERS»

SIMON JACQUET pour «LE GRAND BAIN»

YORGOS LAMPRINOS pour «JUSQU’À LA GARDE»

MEILLEUR SON

ANTOINE-BASILE MERCIER, DAVID VRANKEN, ALINE GAVROY pour «LA DOULEUR»

BRIGITTE TAILLANDIER, VALÉRIE DE LOOF, CYRIL HOLTZ pour «LES FRÈRES SISTERS»

CÉDRIC DELOCHE, GWENNOLÉ LE BORGNE, MARC DOISNE pour «LE GRAND BAIN»

YVES-MARIE OMNÈS, ANTOINE BAUDOUIN, STÉPHANE THIÉBAUT pour «GUY»

JULIEN SICART, JULIEN ROIG, VINCENT VERDOUX pour «JUSQU’À LA GARDE»

MEILLEUR FILM DE COURT-MÉTRAGE

«BRAGUINO» réalisé par CLÉMENT COGITORE

«LES INDES GALANTES» réalisé par CLÉMENT COGITORE

«KAPITALISTIS» réalisé par PABLO MUÑOZ GOMEZ

«LAISSEZ-MOI DANSER» réalisé par VALÉRIE LEROY

«LES PETITES MAINS» réalisé par RÉMI ALLIER

MEILLEURE ACTRICE DANS UN SECOND RÔLE

ISABELLE ADJANI dans «LE MONDE EST À TOI»

LEÏLA BEKHTI dans «LE GRAND BAIN»

VIRGINIE EFIRA dans «LE GRAND BAIN»

AUDREY TAUTOU dans «EN LIBERTÉ!»

KARIN VIARD dans «LES CHATOUILLES»

MEILLEUR PREMIER FILM

«L’AMOUR FLOU» réalisé par ROMANE BOHRINGER, PHILIPPE REBBOT

«LES CHATOUILLES» réalisé par ANDRÉA BESCOND, ERIC MÉTAYER

«JUSQU’À LA GARDE» réalisé par XAVIER LEGRAND

«SAUVAGE» réalisé par CAMILLE VIDAL-NAQUET

«SHÉHÉRAZADE» réalisé par JEAN-BERNARD MARLIN

MEILLEUR FILM DOCUMENTAIRE

«AMERICA» réalisé par CLAUS DREXEL

«DE CHAQUE INSTANT» réalisé par NICOLAS PHILIBERT

«LE GRAND BAL» réalisé par LAETITIA CARTON

«NI JUGE, NI SOUMISE» réalisé par JEAN LIBON, YVES HINANT

«LE PROCÈS CONTRE MANDELA ET LES AUTRES» réalisé par NICOLAS CHAMPEAUX, GILLES PORTE

MEILLEURE MUSIQUE ORIGINALE

ANTON SANKO pour «AMANDA»

CAMILLE BAZBAZ pour «EN LIBERTÉ!»

ALEXANDRE DESPLAT pour «LES FRÈRES SISTERS»

VINCENT BLANCHARD, ROMAIN GREFFE pour «GUY»

PASCAL SANGLA pour «PUPILLE»

GRÉGOIRE HETZEL pour «UN AMOUR IMPOSSIBLE»

MEILLEUR SCÉNARIO ORIGINAL

PIERRE SALVADORI, BENOÎT GRAFFIN, BENJAMIN CHARBIT pour «EN LIBERTÉ!»

GILLES LELLOUCHE, AHMED HAMIDI, JULIEN LAMBROSCHINI pour «LE GRAND BAIN»

ALEX LUTZ, ANAÏS DEBAN, THIBAULT SEGOUIN pour «GUY»

XAVIER LEGRAND pour «JUSQU’À LA GARDE»

JEANNE HERRY pour «PUPILLE»

MEILLEUR FILM ÉTRANGER

«3 BILLBOARDS, LES PANNEAUX DE LA VENGEANCE» réalisé par MARTIN MCDONAGH

«CAPHARNAÜM» réalisé par NADINE LABAKI

«COLD WAR» réalisé par PAWEL PAWLIKOWSKI

«GIRL» réalisé par LUKAS DHONT

«HANNAH» réalisé par ANDREA PALLAORO

«NOS BATAILLES» réalisé par GUILLAUME SENEZ

«UNE AFFAIRE DE FAMILLE» réalisé par HIROKAZU KORE-EDA

MEILLEURE RÉALISATION

EMMANUEL FINKIEL pour «LA DOULEUR»

PIERRE SALVADORI pour «EN LIBERTÉ!»

JACQUES AUDIARD pour «LES FRÈRES SISTERS»

GILLES LELLOUCHE pour «LE GRAND BAIN»

ALEX LUTZ pour «GUY»

XAVIER LEGRAND pour «JUSQU’À LA GARDE»

JEANNE HERRY pour «PUPILLE»

MEILLEUR ACTEUR

EDOUARD BAER dans «MADEMOISELLE DE JONCQUIÈRES»

ROMAIN DURIS dans «NOS BATAILLES»

VINCENT LACOSTE dans «AMANDA»

GILLES LELLOUCHE dans «PUPILLE»

ALEX LUTZ dans «GUY»

PIO MARMAÏ dans «EN LIBERTÉ!»

DENIS MÉNOCHET dans «JUSQU’À LA GARDE»

MEILLEURE ACTRICE

ÉLODIE BOUCHEZ dans «PUPILLE»

CÉCILE DE FRANCE dans «MADEMOISELLE DE JONCQUIÈRES»

LÉA DRUCKER dans «JUSQU’À LA GARDE»

VIRGINIE EFIRA dans «UN AMOUR IMPOSSIBLE»

ADÈLE HAENEL dans «EN LIBERTÉ!»

SANDRINE KIBERLAIN dans «PUPILLE»

MÉLANIE THIERRY dans «LA DOULEUR»

MEILLEUR FILM

«LA DOULEUR»

«EN LIBERTÉ!»

«LES FRÈRES SISTERS»

«LE GRAND BAIN»

«GUY»

«JUSQU’À LA GARDE»

«PUPILLE»