GEMBLOUX

Évacuation et un blessé aux facultés agronomiques à la suite d’un incendie

Ce mercredi peu avant 8 h 30, un incendie s’est déclaré juste à côté de l’entrepôt de gaz. Le plan PIM a été déclenché.

Grosse frayeur pour un ouvrier, ce mercredi matin. Neige oblige, il a voulu mettre en route une déneigeuse équipée au gaz dans l’enceinte des facultés situées avenue de la Faculté, dans la cité des Trois Clefs.

C’est à ce moment que la bouteille de propane de l’engin s’est enflammée, à proximité de la réserve à bouteilles de gaz contenant des bouteilles très explosives telles que du peroxyde d’azote, de l’hydrogène, de l’acétylène et autres gaz déflagrants.

Dès l’appel, les pompiers de la zone NAGE des postes de Gembloux emmenés par les adjudants Roland Letot et Benoît Février, ainsi que ceux de Namur, dirigés par le capitaine Adel Chickahoui, se sont rendus sur les lieux avec deux autopompes, une citerne, une auto-échelle ainsi que des ambulances de la Croix-Rouge de Namur et de Sambreville.

Les SMUR d’Auvelais et de Namur ont également fait route car on craignait une explosion. Le Plan PIM (Plan d’intervention médical) a été déclenché et un bâtiment contenant des auditoires et des salles de cours où se trouvaient près de 200 personnes a été évacué. Les étudiants et professeurs ont été confinés dans un autre bâtiment situé plus haut dans la rue. Seul l’ouvrier occupé sur la déneigeuse a été brûlé au deuxième degré aux avant-bras. Il a été conduit vers le CHR de Namur.

Le foyer en lui-même a pu être rapidement circonscrit et, surtout, son extension à la réserve de gaz a été endiguée par la promptitude des secours. Les bouteilles de gaz ont néanmoins été refroidies copieusement pour écarter tout danger d’explosion. Vers 9 h 30, le plan médical était levé et les pompiers ont pu regagner leurs casernes respectives.