ASSESSE

Le feu de cheminée dégénère: un chien périt asphyxié

L’incendie de cheminée est un phénomène aussi courant que sournois. «Parfois ça peut tourner mal», commente le lieutenant Piette, des pompiers de la zone NAGE. Un couple de Sart-Bernard en a fait les frais, ce lundi sur le coup de 13 h. Il était absent de son domicile de la rue Bois d’Ausse quand le phénomène s’est mis en branle. Et lorsque les hommes du feu ont été alertés, ils étaient déjà trop tard. Les flammes s’étaient déjà propagées à la toiture de la maison quatre façades. Une partie de celle-ci est complètement ravagée. Malheureusement, les dégâts ne sont pas seulement matériels. «Quand on est arrivé sur place, il y avait un chien dans la maison, inerte. Il a été emmené chez le vétérinaire mais il n’a rien pu faire pour lui», précise l’officier. L’animal est décédé, probablement pas asphyxie.

Tout laisse penser que c’est bel et bien un feu de cheminée qui est à l’origine du sinistre. Même si, du côté des pompiers de Namur, on fait preuve de la prudence de circonstance dans ce genre de situation: «Ce sera à l’enquête de le déterminer.»