WALLONIE PICARDE

Écolo dévoile ses têtes de liste pour les élections de mai prochain

Les écologistes du Hainaut ont désigné leurs têtes de liste pour les élections fédérales, régionales et européennes du 26 mai 2019. Les candidats wallons picards se retrouvent en bonne position!

À un peu plus de 4 mois des élections fédérales, régionales et européennes, Écolo a dévoilé les noms de celles et ceux qui emmèneront les listes en mai prochain pour le Hainaut.

Marie-Colline Leroy portera la campagne avec Jean-Marc Nollet

Et, d’abord, une belle surprise pour le scrutin fédéral avec la Frasnoise Marie-Colline Leroy qui complétera le duo de tête avec Jean-Marc Nollet. Par ce choix, Écolo entend soutenir l’émergence d’une nouvelle génération. Figure montante au sein du parti, et élue conseillère communale en octobre dernier, Marie-Colline Leroy devra relever un nouveau défi aux côtés de Jean-Marc Nollet (de Montigny-le-Tilleul, mais originaire de Mouscron). «À constater les difficultés quotidiennes d’une grande partie de la population, je devais m’engager plus encore: s’insurger dans son coin ne suffit plus, il faut s’engager et agir », insiste-t-elle. C’est, entre autres, la politique de fermeture d’un Théo Francken qui l’a décidée à rejoindre les rangs des futurs députés à la Chambre des représentants.

Un duo Bénédicte Linard – Simon Varrasse

Pour le scrutin régional, Écolo pourra compter sur la première échevine d’Enghien, Bénédicte Linard pour mener la liste de la Wallonie picarde. Coprésidente des Verts du Hainaut depuis quatre ans, l’Enghiennoise se dit particulièrement sensible aux urgences sociales et climatiques. «La précarité croissante (des enfants, des femmes, des travailleurs) relayée entre autres par les gilets jaunes et par la société civile ainsi que le cri d’alerte lancé par les dizaines de milliers de jeunes et moins jeunes mobilisés pour le climat doivent encourager le politique à prendre des mesures fortes et à travailler les uns avec les autres.» À ses côtés, on retrouve le jeune chef de groupe au conseil communal de Mouscron, Simon Varrasse. «Aujourd’hui, j’ai décidé de me présenter à la Région car je veux défendre une vision plus large que la vision communale, exprime-t-il. Je pense que la Wallonie picarde a de nombreux atouts et je veux participer à son développement.» La 3e candidate effective sera l’Athoise Esther Ingabire tandis que les deux premiers suppléants seront Laurent Agache (Tournai) et Chloé Deltour (Mouscron).

Une Athoise vers l’Europe

À l’Europe, la Wallonie picarde sera aussi bien représentée grâce à Saskia Bricmont d’Ath qui occupera la 2e place sur la liste.