NBA

VIDÉOS | NBA: un Celtic disjoncte, Houston terrasse les Lakers au bout du suspense

VIDÉOS | NBA: un Celtic disjoncte, Houston terrasse les Lakers au bout du suspense

Le Celtic Marcus Smart risque une lourde suspension après s’en être pris à un arbitre. Twitter

Houston a été bousculé par les Lakers dans sa salle samedi, mais l’incontournable James Harden a marqué 48 points et les Rockets ont arraché la victoire en prolongation. Deux autres matchs ont été émaillés par des incidents.

Houston a été bousculé par les Lakers dans sa salle samedi, mais l’incontournable James Harden a marqué 48 points et les Rockets ont arraché la victoire en prolongation (138-134).

Pendant deux périodes et demie, les Lakers, toujours privés de LeBron James qui s’est blessé aux adducteurs le 25 décembre dernier, ont fait des misères aux Rockets.

Sous l’impulsion de Kyle Kuzma, qui a bouclé le premier quart-temps avec 20 points à son compteur personnel --ce qu’aucun joueur des Lakers n’avait plus réussi depuis 2011 et Kobe Bryant--, la franchise californienne a vite pris le large.

Elle a compté jusqu’à 21 points d’avance grâce à une défense à deux sur Harden, pour enrayer celui qui restait sur deux matches à plus de 50 points.

Marqué de près, le MVP en titre et meilleur marqueur du Championnat se transformait en distributeur et passeur pour ses coéquipiers, bien moins adroits que lui.

Mais le 3e quart-temps a coûté cher aux Lakers: leur entraîneur Luke Walton a été exclu et leur meneur Lonzo Ball s’est blessé à la cheville gauche.

Houston a recollé peu à peu au score, avant d’arracher la prolongation à deux secondes de la sirène par Eric Gordon (30 pts) d’un shoot à trois points, loin de l’arc.

 

 

Sonnés, les Lakers ont perdu pied en prolongation pour concéder leur 22e défaite de la saison (9e), la huitième en 13 matches sans «King James», dont le retour est annoncé pour la semaine à venir.

 

 

Les Rockets restent 5e (26 v-19 d), mais Harden affole les compteurs avec ce 19e match de suite à 30 points et plus et peut viser un deuxième trophée de MVP.

«Mon but, c’est d’apporter à mon équipe le plus grand nombre de victoires possible», a-t-il balayé.

 

Milwaukee et Toronto restent au top

 

À l’Est, Milwaukee et Toronto continuent de survoler les débats.

Les Bucks se sont imposés à Orlando 118 à 108 avec 30 points d’Eric Bledsoe et 25 points et 13 rebonds de Giannis Antetokounmpo.

 

 

Milwaukee reste leader avec 33 victoires pour 12 défaites, mais Toronto est toujours sur ses talons (35 v-13 d).

Les Raptors ont enfoncé encore un peu plus Memphis qui a concédé sa 11e défaite en douze matches (119-90).

En l’absence de Kawhi Leonard, laissé au repos pour le deuxième match de suite, Danny Green a marqué 24 points.

 

 

Les deux pivots de Memphis, Marc Gasol et Joakim Noah, n’ont pas été utilisés par leur entraîneur, J.B. Bickerstaff.

Boston a confirmé son renouveau avec une troisième victoire de suite, acquis de haute lutte à Atlanta (113-105).

Deux jours après ses 38 points contre Memphis (122-116), Kyrie Irving a marqué cette fois 32 points et ses Celtics restent 5e (28 v-18 d).

 

Les esprits s’échauffent à Atlanta et Philie

 

Durant cette rencontre, l’ailier fort des Celtics Marcus Smart a disjoncté après son exclusion pour une seconde faute technique.

Il a d’abord refusé de quitter le terrain et alors que ses coéquipiers tentaient de le raisonner, il s’est jeté sur DeAndre’ Bembry, bousculant au passage un arbitre, ce qui devrait lui valoir une lourde amende et/ou une longue suspension.

 

 

Ce n’est pas le seul match où les esprits se sont échauffés.

Durant le duel entre Philadelphie et Oklahoma City, remporté 117 à 115 par le Thunder sur un panier à trois points suivi d’un lancer franc de Paul George à cinq secondes de la sirène, deux des poids lourds de la NBA, Russell Westbrook et Joël Embiid ont failli en venir aux mains.

Westbrook a accusé le pivot camerounais d’être tombé lourdement et volontairement sur lui pour tenter d’enrayer un contre.

Après le match, ils se sont écharpés à nouveau à coup de déclarations-choc et d’insultes, ce qui promet une explication musclée quand ils se retrouveront à nouveau face à face le 28 février prochain.

 

 

 

NBA: résultats et classements

 

Les matchs de samedi

 

Philadelphie - Oklahoma City 115-117

Charlotte - Phoenix 135-115

Detroit - Sacramento 101-103

Indiana - Dallas 111-99

Orlando - Milwaukee 108-118

Atlanta - Boston 105-113

Toronto - Memphis 119-90

Chicago - Miami 103-117

Houston - LA Lakers 138-134 a.p.

Denver - Cleveland 124-102

Classements (victoires, défaites, pc de victoire)

 

CONFERENCE EST

 

1. Milwaukee 33 12 0.733

2. Toronto 35 13 0.729

3. Indiana 30 15 0.667

4. Philadelphie 30 17 0.638

5. Boston 28 18 0.609

6. Brooklyn 24 23 0.511

7. Miami 22 22 0.500

8. Charlotte 22 23 0.489

9. Detroit 20 25 0.444

10. Washington 19 26 0.422

11. Orlando 19 27 0.413

12. Atlanta 14 31 0.311

13. New York 10 34 0.227

14. Chicago 10 36 0.217

15. Cleveland 9 38 0.191

 

CONFERENCE OUEST

 

1. Golden State 32 14 0.696

2. Denver 31 14 0.689

3. Oklahoma City 27 18 0.600

4. Portland 28 19 0.596

5. Houston 26 19 0.578

6. San Antonio 27 20 0.574

7. Utah 26 21 0.553

8. LA Clippers 24 21 0.533

9. LA Lakers 25 22 0.532

10. Sacramento 24 22 0.522

11. Minnesota 21 24 0.467

12. La Nouvelle-Orléans 21 25 0.457

13. Dallas 20 25 0.444

14. Memphis 19 27 0.413

15. Phoenix 11 36 0.234