FOOTBALL

Charleroi forge l’exploit à Bruges et retrouve le Top 6

Le Sporting Charleroi a livré une magnifique prestation au Jan Breydel. Les Zèbres se sont imposés face au Club de Bruges au bout de... 100 minutes de jeu grâce à un but d’Angella.

Une jolie tête de Gabriele Angella en début de rencontre a permis aux Carolos de s’imposer en terres brugeoises.

Vainqueurs lors du match aller, les Zèbres réalisent un 6/6 face à Bruges. La trêve a été bénéfique pour le Sporting Charleroi.

À huit journées de la fin, les hommes de Felice Mazzu retrouvent le Top 6. C'est le premier succès du coach carolo en terres brugeoises dans sa carrière.

Le timing parfait d’Angella

Bien en place dans le premier quart d’heure, Charleroi fait déjouer Bruges en début de rencontre. À la 17e minute, les Zèbres en profitent pour ouvrir le score. Suite à un corner, Gabriele Angella s’élève plus haut que tout le monde pour placer sa tête hors de portée d’Horvath (0-1). C’est le 4e but du Sporting sur phase arrêtée cette saison.

Quatre minutes plus tard, Poulain écope d’un carton jaune et peut s’estimer heureux. Son coup de coude volontaire sur Benavente aurait pu lui valoir la rouge.

Les Blauw en Zwart réagissent enfin à la 28e minute. Penneteau doit sortir le grand jeu face à Vormer lancé en profondeur.

Les Carolos livrent une copie presque parfaite dans ce premier acte. La paire Dessoleil-Angella rend muet les attaquants brugeois.

Toutefois, à la 45e minute, sur le premier espace laissé par la défense zébrée, Clinton Mata passe à deux doigts de l’égalisation mais sa reprise échoue sur la barre transversale.

Le poteau de Schrijvers

Ivan Leko décide de changer son dispositif après la pause. Siebe Schrijvers entre à la place de Nakamba.

D’entrée, le Club de Bruges fait le forcing et Vormer est proche d’égaliser à la 50e minute mais sa frappe croisée frôle le montant.

Quelques instants plus tard, Amrabat loupe complètement sa passe et Osimhen file tout droit au but mais Horvath remporte son face-à-face. Les Zèbres ont failli faire le break.

Charleroi forge l’exploit à Bruges et retrouve le Top 6
Victor Osimhen tout proche de doubler la mise. BELGA

La physionomie de la deuxième mi-temps est claire: Bruges pousse, Charleroi recule et évolue en contre-attaque.

À la 72e, Schrijvers se met sur son pied gauche à l’entrée de la surface, enroule et trouve le poteau d’un Penneteau impuissant sur ce coup.

À dix minutes du terme, après Poulain, c’est Dennis qui passe à deux doigts de la carte rouge. Après avoir utilisé le VAR, monsieur Boucaut lui donne la jaune.

Charleroi est acculé en défense mais Charleroi ne rompt pas. Nicolas Penneteau multiplie les arrêts face à des Brugeois maladroits.

Les dernières minutes sont électriques. Et Bruges bénéficie de dix minutes de temps additionnel mais les Carolos tiennent jusqu’au bout.

Les compos: le capitaine Martos de retour dans le onze

Felice Mazzu doit composer avec quelques absents: Gholizadeh, Nkuba et Niane. Par contre, le coach carolo aligne Javier Martos dans son onze de base. L’Espagnol retrouve enfin une place de titulaire.

Du côté Brugeois, plusieurs joueurs manquent à l’appel: Vossen, Mitrovic, Danjuma, Vlietinckx ou encore l’ex Zèbre Kaveh Rezaei.