CHARLEROI

Pas de trains entre Charleroi et Luttre pendant quelques heures samedi

Pas de trains entre Charleroi et Luttre pendant quelques heures samedi

Illustration BELGA

La circulation ferroviaire sera interrompue mardi durant plusieurs heures entre les gares de Charleroi-Sud et Luttre, dans les deux sens, pour permettre une nouvelle tentative de vidage du wagon-citerne couché à hauteur de la gare de formation de Monceau-sur-Sambre, signale Infrabel vendredi.

Cette citerne contenant de l’oxyde de propylène est couchée sur une voie de la gare de formation depuis une collision entre deux trains de marchandises dans la nuit du 3 au 4 janvier.

Le reste des deux trains de fret de la société Lineas avait été rapidement dégagé, mais la citerne d’oxyde de propylène se trouve toujours sur place, des discussions se poursuivant entre les différents acteurs au sujet de l’opération à privilégier pour la déplacer sans risque pour les riverains.

Une première tentative de vider la citerne de son produit chimique avait été prévue le week-end dernier, mais l’opération n’a pas pu avoir lieu à cause de difficultés techniques. Les constructeurs du wagon et la société spécialisée chargée d’assurer son vidage vont remettre le couvert samedi.

L’opération requiert cependant un périmètre de sécurité qui empiète sur les voies de la ligne ferroviaire 124 qui relie Charleroi et Bruxelles.

Aucun train ne circulera donc entre Charleroi-Sud et Luttre à partir de 08h20, pour plusieurs heures, indique Infrabel, gestionnaire du réseau ferroviaire. La durée de l’interruption de trafic dépendra du déroulement de l’opération, qui consistera à transvaser l’oxyde de propylène. La circulation sera certainement rétablie pour 19h40, au plus tard.

La citerne n’a pas de fuite et ne présente actuellement aucun danger pour les habitants des environs, insiste-t-on.