BUZZ

Renaud, l’ancien maestro de «N’oubliez pas les paroles», relativise la polémique autour de son élimination

Renaud, l’ancien maestro de «N’oubliez pas les paroles», relativise la polémique autour de son élimination

Avec 55 victoires, Renaud a marqué l’histoire de l’émission de France 2. Capture d’écran France 2

Renaud Vlies, originaire de Couillet, était le maestro incontesté de l’émission «N’oubliez pas les paroles», jusqu’au faux pas sur une chanson de Nolwenn Leroy. Suite à son élimination polémique, le candidat relativise.

Renaud Vlies, l’ancien maestro belge de l’émission «N’oubliez pas les paroles», est beau joueur.Son élimination sur la chanson « Cassé » de Nolwenn Leroy avait pourtant créé la polémique.

Dans le quotidien «La Capitale», celui qui cumule 55 victoires – un record dans l’histoire du jeu de France 2 – avait été pris en défaut sur un malheureux mot, dans la chanson de l’artiste française. Dans le refrain, il avait entonné «Comme c’est déjà» à la place de «Mais c’est déjà». Une erreur fatidique, qui a conduit à son élimination.

Voir cette publication sur Instagram

Nous avons un message pour vous. #NOPLP

Une publication partagée par N'oubliez pas les paroles. (@noplpoff) le

Dans les colonnes de Sudpresse, l’intéressé évoque le règlement, sans amertume. «L’émission a décidé de se baser sur les textes déposés par les artistes à la Sacem, c’est le règlement (...) Il ne faut pas croire à une manipulation pour me faire perdre.»

Par ailleurs, le carnet du candidat, qui y notait les fautes à ne pas commettre, indiquait cette subtilité de la chanson de Nolwenn Leroy. Il l’avait même soulignée à deux reprises. «Ce piège était noté dans mon carnet d’astuces, je pensais juste que le mot arrivait plus tard dans la chanson. En fait, je m’étais déjà fait avoir alors que je m’exerçais devant l’émission à la télévision», a-t-il concédé.