Du côté de la Sogepa, qui était intervenue dans NMLK en 2014 à hauteur de 20 millions et d’un prêt de 130 millions, la porte-parole, Lætitia Naklicki, précise que le prêt est aujourd’hui entièrement remboursé et a été remplacé par un financement bancaire octroyé par un consortium bancaire.