La haine a tué le maire de Gdansk

Rafal Trzaskowski, maire de Varsovie (à dr.) s’est adressé aux enseignants polonais AFP

L’assassinat à l’arme blanche du maire de Gdansk, Pawel Adamowicz, par un criminel apparemment déséquilibré mais invoquant un mobile politique a poussé les Polonais à un profond examen de conscience sur le discours de haine, très présent en politique.