MOTEUR

Dakar 2019: Malgré deux crevaisons, Al-Attiyah conserve une avance confortable au général

Le Qatari Nasser Al-Attiyah (Toyota) occupe toujours la tête du Dakar avec une confortable avance au classement général à l’issue d’une 7e étape qui a pourtant vu le pilote phare de l’écurie belge Overdrive Racing crever à deux reprises.

«Après l’arrêt de Sébastien Loeb pour des problèmes électriques, Nasser a du ouvrir la route en auto», a expliqué Jean-Marc Fortin, le manager d’Overdrive Racing.

«A partir de ce moment-là, nous savions que Nasser allait devoir concéder du temps. Peterhansel est parti 12 minutes après Nasser qui n’avait aucune idée d’où pouvait se trouver son rival français. Cela dit, il n’a pas du perdre plus d’une demi-heure. Je répète ce que j’ai dit lors de la journée de repos, si on nous avait dit que Nasser allait se retrouver en tête avec une telle avance à ce moment-ici, j’aurais signé des deux mains.»

L’étape de mardi verra les leaders partir mélangés: le top 10 en motos, le top 10 en autos et le top 5 en camions. «Peterhansel partira 4e et Nasser 10e. La tactique jouera encore un grand rôle. L’étape sera encore difficile même si j’estime que celle du jour était la plus difficile du Dakar. Il ne reste que trois étapes. Nous restons serein, mais espérons que la mécanique tienne».

Dakar 2019: Malgré deux crevaisons, Al-Attiyah conserve une avance confortable au général
Nasser Al-Attiyah Photo News