RÉGIONS

10 histoires marquantes dans vos régions ces derniers jours

10 histoires marquantes dans vos régions ces derniers jours

Momalle ne peut plus accéder à ses installations, déclarées insalubres. C’est Philippe Lemaire, coach pendant 8 ans et remercié il y a 10 jours qui a prévenu les pompiers. Il assume. © ÉdA – Jacques Duchateau

Une nouvelle échevine victime d’une maladie foudroyante; une nuit d’horreur à Vencimont (Gedinne); le Taser lui sauve la vie… Voici une sélection de dix infos marquantes dans vos régions, ces derniers jours.

NLMK à Clabecq: 290 emplois menacés

Alors que le conseil d’entreprise extraordinaire convoqué par la direction sur le site de NLMK Clabecq se terminait, jeudi, on a appris que le groupe voulait se séparer de 290 travailleurs, sur les 580 que compte actuellement le site.

Ce conseil d’entreprise extraordinaire a été suivi d’une conférence de presse à Braine-l’Alleud. La direction y a expliqué son plan et a confirmé sa volonté de se séparer de près d’un travailleur sur 2.

En termes de proportion, la direction parle de 140 emplois «ouvrier» et 50 emplois «employé et cadre».

La procédure Renault a été officiellement lancée.

+ Plus d’infos ici

Nuit d’horreur pour un septuagénaire à Vencimont

Un homme de 71 ans a été victime d’un home invasion la nuit de dimanche à lundi dans son habitation de Vencimont. Deux jeunes gens de 18 et 19 ans ont fait irruption chez lui armé d’un fusil de chasse de calibre 12.

Ils l’ont séquestré, menacé et lui ont tiré dessus afin d’obtenir le code de sa carte bancaire et ses clés de voiture. Ils l’ont ensuite emmené de force à bord de son véhicule pour faire une virée.

+ Plus d’infos ici

La nouvelle échevine Stéphanie Reghem victime d’une septicémie foudroyante

C’est une bien triste nouvelle que les Chatelettains ont apprise le week-end dernier: Stéphanie Reghem (PS), échevine de l’Enseignement, de la Culture et de la Jeunesse, est décédée inopinément des suites d’une septicémie foudroyante à l’âge de 41 ans.

Arrivée récemment en politique, Stéphanie Reghem avait fait des débuts prometteurs dans le milieu. Maman de deux jeunes enfants, elle s’était présentée pour la première fois aux élections communales du 14 octobre dernier… et est entrée directement dans l’exécutif!

Licenciée en communication et journalisme de l’ULB, Stéphanie Reghem était également enseignante depuis treize ans à la Haute École Provinciale de Hainaut-Condorcet, située à Marcinelle (anciennement IPSma).

Pour le bourgmestre de Châtelet Daniel Vanderlick (PS), l’émoi est total.

+ Plus d’infos ici

Un jeune Néolouvaniste traîné par une voiture

Deux individus ont été interpellés dans la nuit de samedi à dimanche dernier à Ans, indique la police de Liège. Durant cette nuit, un jeune homme aurait été traîné au sol par leur voiture aux abords de la place Saint-Lambert.

La victime, un jeune homme de 26 ans, est tombée au milieu de la route, pour une raison indéterminée, près de la place Saint-Lambert. Une première voiture circulant sur la chaussée à ce moment-là, l’a évitée. Toutefois, selon les images des caméras de surveillance, lorsqu’un second véhicule, une camionnette Dacia, est passé, le jeune homme a disparu des images. De fait, il se serait retrouvé accroché sous le véhicule.

Lorsque le conducteur et son passager sont arrivés à Ans, ils ont constaté qu’une personne se trouvait sous la voiture et ont appelé les secours.

 

Des témoins

 

La police de Liège a quant à elle indiqué avoir été appelée aux environs de 2h25 par des témoins qui circulaient sur la place Saint Lambert, dans le centre de Liège. Ces témoins auraient assisté à la scène et auraient vu la voiture traîner le corps. Sur place, les policiers n’avaient retrouvé qu’une chaussure.

Le conducteur et le passager de la camionnette âgés tous deux d’une cinquantaine d’années ont été privés de liberté en attendant leur audition, puis relaxés.

La victime, née en 1992 et originaire de Louvain-la-Neuve, est très gravement blessée. Le jeune homme, emmené à l’hôpital de la Citadelle, a finalement été transféré au service des grands brûlés du CHU.

Ses jours étaient considérés comme étant en danger.

Momalle interdit de jouer chez lui: le coach viré assume sa vengeance

Momalle ne peut plus accéder à ses installations, déclarées insalubres. C’est Philippe Lemaire, coach pendant 8 ans et remercié il y a 10 jours qui a prévenu les pompiers. Il assume.

On s’attendait à ce qu’il nie. Mais bien au contraire, Philippe Lemaire reconnaît les faits. Du moins en partie.

+ Plus d’infos ici

L’ado neutralise le cambrioleur

Des voisins ont surpris deux cambrioleurs qui quittaient précipitamment un immeuble de la rue du Doignon. L’un des habitants âgé de 17 ans rentrait chez lui lorsqu’il a croisé les malfrats. Il en a aussitôt plaqué un au sol et est parvenu à le maîtriser jusqu’à l’arrivée des policiers. L’homme a été interpellé et privé de liberté.

Quelques minutes plus tard, dans l’avenue de la Belle Province, des agents de quartier en patrouille ont interpellé le second suspect, en possession des objets volés. L’individu a aussi été privé de liberté.

Les deux hommes, nés en 1993 et 1994, se trouvent en séjour illégal en Belgique. Ils ont été déférés jeudi au parquet du Brabant wallon et présentés à un juge d’instruction auprès duquel la délivrance d’un mandat d’arrêt a été requise.

Un écolier de Grez-Doiceau se noie dans une piscine

Le pronostic vital d'un garçonnet victime d'une noyade jeudi matin dans une piscine privée d'Ottignies était toujours engagé hier. 

Ce jeune enfant fréquentant l'école communale de Grez-Doiceau s'est noyé dans la piscine de l'Aqua Center (Promosport).

Un groupe d'une vingtaine d'enfants de deuxième maternelle participait alors à un cours de natation.

Selon la directrice de l'école, l'encadrement était suffisant. Quatre adultes étaient présents. 

+ Plus d'infos ici

Course-poursuite sur l’E411

La sortie «Rosières» de l’E411 a été fermée ce lundi en début d’après-midi à la suite de l’accident d’un véhicule survenu dans le cadre d’une course-poursuite.

C’est la voiture poursuivie qui a été accidentée. Le conducteur, seul à bord, a été grièvement blessé, mais ses jours ne sont désormais plus en danger.

Le parquet du Brabant wallon est descendu sur les lieux.

+ Plus d’infos ici

Le Taser lui sauve la vie

Depuis l’année passée, la zone de police Belœil-Leuze est la seule de Wallonie picarde à être équipée et à pouvoir faire usage du Taser dans le cadre d’une expérience pilote.

En test dans quatorze zones du pays, ce pistolet à impulsion électrique a déjà montré toute son efficacité lors du récent réveillon de Noël. Ce soir-là, des agents de Belœil-Leuze sont appelés en renfort à Péruwelz où un homme lourdement armé menace de se suicider.

Face à un individu qui refusait d’obtempérer avec son riot-gun pointé en direction des forces de l’ordre, le fameux Taser est apparu comme la meilleure solution afin de le neutraliser.

Une grande première pour la zone Belœil-Leuze qui compte désormais en ses rangs huit agents spécialement formés au maniement de cette arme non létale. Sans ce dispositif, qui a sauvé la vie du Péruwelzien suicidaire, les policiers n’auraient vraisemblablement eu d’autre choix que de le blesser (grièvement?) en ouvrant le feu.

+ Plus d’infos ici

Chasse à l’homme à Warchin

La rue des Trois Coutures. Une voirie sans issue terminée par la voie de chemin de fer, d’ordinaire une des plus calmes de Warchin. Ce mercredi, vers 16h30, elle était exceptionnellement animée en raison d’une chasse à l’homme menée par des policiers de la zone du Tournaisis.

+ Plus d’infos ici