Proximag

Des poires remises au goût du jour

Depuis trois ans, Estelle Carton parcourt les vergers pour y cueillir les fruits que les particuliers ne récoltent pas. «J’ai choisi les fruits car je suis gourmande et j’aime faire des confitures.

J’ai commencé à 14 ans sur les marchés pour des producteurs de fruits et légumes. Aujourd’hui, je récolte dans les vergers de la région et je greffe les arbres fruitiers». C’est sur les marchés d’Habay-la-Neuve et de la Halle de Han, qu’Estelle vend ses produits: des pommes, des poires, des noix, confitures, pâtes de fruits et jus. «Je commence l’année avec la rhubarbe, les prunes, cerises, pommes et poires d’été, pommes et poires d’automne, noix et fruits d’hiver». Des fruits qui viennent pour la plupart de Gaume et certains d’Ardenne ou du Pays de Liège. «Je récolte aux alentours de 3-4 tonnes de fruits par an». Parmi les fruits que propose Estelle, vous ne trouverez pas de Pink Lady ou Golden mais par exemple des gueules de mouton. La jeune femme fait découvrir de vieilles variétés de pommes et poires qui ne subissent aucun traitement et qu’elle conserve en cave. «Ce sont des variétés qui ne sont pas connues. Je me rends des vergers hautes tiges pour lesquels il y a un regain d’intérêt avec des arbres plus rustiques. Au début, on me prenait pour une folle quand je montais à l’échelle». Une des spécialités d’Estelle, ce sont les poires tapées. «J’ai retrouvé un ancien procédé de conservation des poires: les sécher et les taper ». Estelle a également pris l’habitude d’organiser des ateliers de dégustation de fruits et des choses plus didactiques dans les écoles. La jeune femme regorge de projets. «J’aimerais faire mon propre verger de poires avec un élevage, de faire ma propre pépinière, construire mon four mais aussi de revaloriser d’anciennes variétés et retracer l’histoire de ces variétés ».

Estelle Carton: 0476 35 36 15