La province de Luxembourg compte depuis quelques mois une équipe de basket en fauteuil roulant, grâce aux clubs Nbbc Bastogne et l’Alliance Arlon qui se sont associés pour créer un club de handibasket.

«J’ai longtemps joué au basket à Bastogne jusqu’à ce qu’on me diagnostique la sclérose en plaques. J’avais très envie de jouer au handibasket mais la distance avec les clubs les plus proches était un frein puisqu’il faut se déplacer à Natoye, Verlaine (Liège) ou Bruxelles. J’en ai parlé au président du Nbbc, Bernard Rausch, qui en a parlé au comité provincial et c’est comme cela que nous nous sommes rendu compte qu’Arlon avait le même projet. Nous avons décidé de créer un club avec l’aide des deux clubs parrains pour ne pas se faire concurrence», explique Catherine Fosseprez. Aujourd’hui, le WLB compte dix joueurs réguliers, tous porteurs d’un handicap physique. Cette saison est consacrée à l’apprentissage, le club n’est donc pas inscrit en championnat. «C’est une nouvelle discipline, un nouveau projet. La majorité des joueurs ne connaissaient pas le basket en chaise. On a voulu instaurer de bonnes bases pendant un an, créer une identité de club, une famille. Si on ne crée pas un groupe, on va vite perdre ses moyens en match. Le but était de répondre à une demande. En aucun cas ne pas créer un club compétitif. On reste à l’écoute de nos membres. Une fois par mois on analyse leur niveau, leur progression. On y réfléchit. Mais ce n’était clairement pas la priorité pour une première année», explique Kevin Jehasse, directeur technique. Coachée par Jacques Wilmus, entraîneur de l’équipe nationale de handibasket, qui vient de Bruxelles, l’équipe cherche un nouveau coach pour la saison prochaine. Les entraînements ont lieu un dimanche sur deux en alternance à Bastogne et à Arlon.

0498 37 82 19 (Bernard Hoffer)