Proximag

L’audace de la jeunesse

L’audace de la jeunesse

ÉdA

Son nom Romain Agneessens. La vingtaine à peine entamée, il vient de créer sa propre boîte, une maison de diffusion nommée Grantha. Passionné de langues anciennes et de lectures, il semble avoir trouvé sa voie. Rencontre avec cet autodidacte, féru de bouquins et de bricolage «maison».

«Je lis de tout et beaucoup depuis toujours. Cela peut paraître bizarre, un de mes livres préférés est un ouvrage permettant d’apprendre à faire toutes sortes de choses par soi-même, j’adore comprendre et essayer». Tout est dit. Romain, 23 ans, a l’envie d’oser, d’apprendre et d’entreprendre. Et c’est ce qu’il a fait en créant en décembre dernier sa propre maison de diffusion d’ouvrages issus des petites maisons d’édition. «Je suis parti du constat qu’il existait de nombreux ouvrages très valables édités par de petites maisons d’édition mais rarement valorisés justement car issus d’un marché de niche. Alors je me suis penché sur le secteur, j’ai appris, étudié et ai lancé ma start-up grâce au VenturLab de Liège. Mon objectif: faire connaître les ouvrages qui méritent de l’être en améliorant leur distribution, leur visibilité aussi via une page Facebook». Diplômé en langues anciennes, Grantha signifie d’ailleurs livre en sanskrit, c’est de retour d’un voyage étudiant à Berlin qu’il réoriente sa carrière en s’inspirant de sa passion pour la lecture. Côté perso, Romain raffole des spaghetti bolo, s’intéresse à l’agriculture et rêve de voir l’Islande. Sur la page FB de Grantha, découvrez les premiers titres défendus, réagissez et participez à des concours. «Des tas d’auteurs méritent d’être valorisés, mieux distribués, je vais m’y atteler, ça a bien commencé. Dans la vie, il faut se donner les moyens de réussir». Bien dit!

www.granthadiffusion.be