Il y a un an, Laureen Gordalla était victime d’un vol. «J’étais en Week-end à l’étranger et des cambrioleurs se sont introduits chez moi pour retourner ma maison.

Malgré la présence de mes voisins qui venaient chaque jour dans ma maison, personne n’a rien vu. J’ai vraiment très mal vécu ce moment et le fait de voir son domicile retourné entraîne une angoisse constante. J’ai découvert l’initiative des «voisins qui veillent», et je me suis dit que cela pouvait être intéressant dans nos villages où il y a de plus en plus de vols.»

Une aventure négative pour lancer une association positive. En effet, depuis quelques mois, le comité de quartier de Voroux se mobilisait déjà sur cette problématique. Puis, en créant un groupe Facebook ouvert à tout le monde pour signaler des comportements étranges, Laureen a vu juste, rendant matérielle cette volonté d’entraide. L’association regroupe désormais plusieurs centaines de personnes au travers de Facebook alors que la page est toute jeune. «Je ne connais pas toutes les personnes qui s’enregistrent mais on a clairement déjà mis en avant plusieurs comportements suspects. Cela permet de rassurer les personnes et de minimiser certains dangers.»

Une initiative qui n’a pas laissé indifférent puisque les autorités communales pourraient appuyer l’initiative pour la faire évoluer en un Partenariat Local de Prévention (PLP), déjà présent dans plusieurs villages avoisinants (dont Fooz). Concrètement, il s’agit d’un accord de collaboration entre les citoyens et la police locale avec des contacts privilégiés et certaines facilités. «Cela facilite le contact entre les personnes du village et on invite tout qui veut rentrer dans notre démarche citoyenne à afficher son soutien et à nous rejoindre.»

Facebook: Les voisins veillent Fexhe

Nos dernières videos