BASKET-BALL

Alost – Charleroi 93-91: le Spirou se fait coiffer sur le fil

Alost – Charleroi 93-91: le Spirou se fait coiffer sur le fil

Matt Mobley a inscrit 32 points, mais cela n’a pas suffi. BELGA

Au Forum, les fautes techniques ont plu (7!), le marquoir s’est emballé à plusieurs reprises et Charleroi a fini par perdre un match qu’il dominait

Dans le coin gauche, une équipe d’Alost transformée depuis les arrivées des Américains Smith et Davis. Dans le coin droit, une formation carolorégienne sur laquelle Niksa Bavcevic a pu poser sa griffe durant la trêve des confiseurs. Au milieu, les retrouvailles entre le mentor croate et Jean-Marc Jaumin, adversaires deux ans plus tôt en… Suisse. Le tout dans un Forum toujours aussi chaud. Cela a donné un duel relevé, tendu dès le début.

Il ne fallut, en effet, que trois minutes au trio arbitral trop présent et pas à l’aise dans ses pompes pour sanctionner Clay d’une faute technique. Il s’acharna encore sur les Alostois à deux reprises juste avant le quart d’heure de jeu. Bien lancé par Libert (7 pts dans le 1er quart), Charleroi était bien en place. Il souffrait à chaque fois que Davis prenait les choses en main. Mais les Hennuyers tenaient bien à l’oeil Casero-Ortiz, parti du Spiroudome l’été dernier sans y avoir reçu sa chance. Alost resta devant treize minutes (12-9, 28-24 à la 10e, 35-30), moment où il écopa de deux techniques coup sur coup. Mobley sortit alors le grand jeu. Au repos, il rentra au vestiaire avec 17 points (dont 4/6 à 3 pts) et Charleroi avec un viatique de neuf unités (44-53).

Hervelle et les siens restaient sur leurs gardes dans un Forum susceptible de s’enflammer à tout moment. Ils étaient dominés dans le jeu aérien mais faisaient parler leur expérience, à l’instar de Hammonds (46-56 et 56-64 à la 27e). Les débats, trop souvent arrêtés par des coups de sifflet du corps arbitral, tournaient au cirque quand Sorokas et Bavcevic se prenaient, à leur tour, une technique. On en comptait déjà six alors qu’il restait un quart-temps à jouer.

Les Spirou l’abordèrent derrière leurs hôtes (70-67). Ces derniers avaient, en effet, pris feu sur les épaules de Smith (10 pts), Thomas (14) et van der Mars (10). Chaud, Mobley l’était plus encore que ses rivaux. Déchaîné, il empilait les points avec une facilité déconcertante (32 au total) et (re)plaçait Charleroi devant (79-80 à la 34e). Avec Hammonds (18) et Hunt (17), il pensait avoir fait le plus dur. Las! Les Spirou menaient 90-91 quand ils laissèrent filer le rebond sur une tentative manquée de Ford. Smith (15 pts au total) fit basculer le score en faveur d’Alost. Il ne restait qu’une seconde. Charleroi avait perdu.