FRANCE

VIDÉO| Beaucoup de Français oublient «le sens de l’effort», tacle Emmanuel Macron

Pour l’opposition française, c’est la «boulette du roi». Habitué des punchlines, Emmanuel Macron a fustigé le «sens de l’effort» des Français, à l’occasion de la traditionnelle galette des rois, à l’Élysée.

Ce n’est pas la première pique qu’Emmanuel Macron adresse à ses concitoyens. Ce vendredi, devant les maîtres boulangers réunis à l’Élysée pour la traditionnelle galette des rois, le président français a épilogué sur le sens de l’effort.

«Notre jeunesse a besoin qu’on lui enseigne un métier et le sens de cet engagement qui fait qu’on n’a rien dans la vie, si on n’a pas cet effort.» Mais il n’y a pas que les jeunes qui en ont pris pour leur grade. Le président a également fait allusion aux débordements liés aux manifestations des gilets jaunes.

«Les troubles que notre société traverse sont parfois liés au fait que beaucoup trop de nos concitoyens pensent qu’on peut tout obtenir sans que cet effort soit apporté. On a trop souvent oublié qu’à côté des droits de chacun dans la République, et notre République n’a rien à envier à beaucoup d’autres, il y a des devoirs. Et s’il n’y a pas ce sens de l’effort, le fait que chaque citoyen apporte sa pierre à l’édifice par son engagement au travail, notre pays ne pourra jamais pleinement recouvrer sa force, sa cohésion, ce qui fait son histoire, son présent et son avenir.»

L’opposition n’a évidemment pas tardé à réagir à ces propos, à l’exemple du député Insoumis Alexis Corbière, qui y est allé d’une petite pique, lui aussi:

À la veille du neuvième samedi de manifestations des gilets jaunes, le député a estimé, sur le plateau de BFMTV, qu’à côté de la galette des rois, « là c’était la boulette du roi (...) Emmanuel Macron sous-entend que les gens qui sont dans la rue, qui soutiennent les gilets jaunes, ne font pas assez d’efforts.» Des propos jugés indécents, par ce politique.