NAMUR

Des gilets jaunes namurois veulent «unifier tous les gilets jaunes du pays»

Une cinquantaine de gilets jaunes, selon la police, ont mené une nouvelle action de sensibilisation samedi matin à Namur.

Une grande partie d’entre eux a ensuite pris la direction de Mons, où un grand rassemblement est prévu à partir de 14 h.

Comme ils le font chaque samedi depuis plusieurs semaines, les militants se sont donnés rendez-vous devant la gare des trains. Alors qu’ils avaient pris l’habitude de déambuler dans la capitale wallonne pour sensibiliser la population, ils ont cette fois effectué des actions ciblées à plusieurs ronds-points.

Les militants ont aussi tenu à rendre hommage à Roger B., le gilet jaune percuté et tué par un camion vendredi soir sur l’E25. On a ainsi pu voir une pancarte «On lâche rien pour Roger», slogan repris à haute voix par les manifestants. L’hymne des révolutionnaires italiens «Bella Ciao» a également résonné, alors que les contestataires distribuaient des tracts aux automobilistes pour leur expliquer leurs revendications et les inciter à rejoindre le mouvement.

Hormis quelques rares conducteurs un peu agacés car ralentis, l’action a été très bien accueillie et s’est déroulée dans le calme et la bonne humeur, souligne la police.

L’opération s’est terminée vers 12 h 30. Les gilets jaunes namurois ont ensuite pris la route en convoi vers Mons, où un grand rassemblement est prévu à 14 h devant l’Imagix.

«L’idée c’est d’unifier tous les gilets jaunes du pays, d’être en masse à certains endroits», a expliqué Marcel Guillaume, un des militants namurois. «Auparavant, nous agissions de manière isolée, chacun dans notre ville, mais maintenant nous essayons vraiment de nous rassembler, tant dans l’action que dans la réflexion.»

«Non, le mouvement ne s’essouffle pas et personnellement je suis très optimiste», a-t-il conclu.