Le retour de Kara célébré par une victoire

BELGA

Pour son premier match sous la direction de Fred Rutten, Anderlecht a laissé une bonne impression, contre Hoffenheim.

Anderlecht (3 – 2) Hoffenheim

Anderlecht: Didillon (64e De Jong), Appiah (46e Saelemaekers), Sanneh (70e Kara), Milic (64e Delcroix), Cobbaut (64e Obradovic), Kayembe (64e Musona), Kums (64e Gerkens), Trebel (64e Lawrence), Najar (46e Bakkali, 77e Saief), Amuzu (64e Doku), Dimata (64e Santini).

Buts: Dimata (14e, 1-0), Vogt (40e, 1-1), Amiri (55e, 1-2), Gerkens (67e, 2-2), Bakkali (71e, 3-2).

Carte rouge: Hoogma (29e).

Disposés en 4-3-3, les Mauves ont pris l’avantage dès le quart d’heure grâce à un superbe envoi du gauche de Dimata sur un service de Trebel (1-0).

Réduits à dix dès la demi-heure, les pensionnaires de Bundesliga n’en ont pas moins égalisé en fin de première mi-temps, Vogt profitant d’un mauvais timing de Milic (1-1). Et Amiri plaça même les Allemands en tête en début de second acte (1-2).

Mais les Mauves, emmenés par de séduisants Dimata (malgré un penalty raté à la 26e), Trebel (déjà de retour après avoir été opéré d’une pubalgie à la mi-novembre), Kums et Najar, n’ont pas volé leur… victoire décrochée par Gerkens à vingt-cinq minutes du terme (2-2) et quelques instants plus tard par Bakkali. Le superbe envoi en pleine lucarne du Belgo-Marocain valait à lui seul le déplacement à la Pinatar Arena (3-2).

On notera que Rutten, qui aurait préféré ne pas voir le Sporting en supériorité numérique durant une heure en pareilles circonstances, fut très actif sur la ligne de touche. Le Néerlandais ne cessa d’encourager ses nouveaux poulains tout au long de la rencontre et dans toutes les langues.